L'ombre du Carlton plane sur le procès civil DSK-Diallo

le
0
INTERVIEW - L'avocat franco-américain Christopher Mesnooh analyse le rapport de forces entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo dans la procédure qui les oppose devant le tribunal du Bronx.

LE FIGARO. - Les révélations sur le comportement de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Carlton sont-elles un atout pour les avocats de Nafissatou Diallo?

Christopher MESNOOH. - Un atout psychologique certainement. Car les avocats de Mme Diallo savent qu'ils pourront utiliser cette carte lors du procès civil. Les frasques supposées de M. Strauss-Kahn en France auraient un impact évident sur les jurés du Bronx. Mais nous n'en sommes pas là. Ce mercredi, l'audience qui se tient devant le juge McKeon porte exclusivement sur la question de l'immunité diplomatique dont se prévaut M. Strauss-Kahn. Les débats entre les avocats et le juge vont être juridiques et techniques.

Cette immunité, avancée par la défense de DSK, est-elle un argument de poids alors qu'il était en séjour privé ce week-end-là à New York?

À première vue, l'idée que le directeur général du FMI pouvait bénéficier d'une telle immunité semble peu crédible. Mais, les deux camps ont chacun beauc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant