L'ombre des otages hante Tombouctou, l'ex-fief d'Aqmi

le
0
Les témoignages sont contradictoires, mais les otages français, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc féret, ont bien été détenus dans la ville malienne.

Tombouctou, fief d'Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique). Tombouctou, base du redouté émir Abou Zeid, qui avait revendiqué l'enlèvement des otages français. Tombouctou, enfin, lieu de détention de ces otages. Y sont-ils restés quelques semaines? Quelques mois? Les témoignages sont nombreux et contradictoires, mais tous convergent sur un point: dans la Cité des Mystères, il est au moins un secret qui ne l'est plus pour personne: «Ils ont séjourné ici.» Les groupes armés se sont emparés de la ville le 1er avril 2012, avant d'en être chassés par l'intervention conjointe des forces française et malienne le 28 janvier 2013. C'est au cours de cette période d'occupation de dix mois que les otages ont été aperçus dans la ville.

Leur lieu de détention des otages aurait changé à plusieurs reprises: ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant