L'ombre de Sarkozy sur le duel Copé-Fillon

le
0
L'ex-président doit décorer lundi le principal lieutenant du secrétaire général.

Jean-François Copé et François Fillon doivent-ils intégrer l'hypothèse d'un retour de Nicolas Sarkozy dans leur stratégie de conquête de l'UMP? Si personne ne peut préjuger des intentions de l'ex-président, ne serait-ce que parce qu'il a lui-même décidé de se laisser du temps, les deux rivaux ne peuvent ignorer que les militants rêvent de voir leur champion prendre sa revanche. Il devait donner jeudi une conférence à New York devant un parterre d'économistes.

Entre Copé et Fillon, c'est toujours «plus sarkozyste que moi, tu meurs», du moins officiellement. «Leurs stratégies sont croisées, analyse un proche de l'ex-premier ministre. Jean-François Copé n'a pas besoin de faire la preuve de son indépendance vis-à-vis de Nicolas Sarkozy: il a passé les trois premières années du quinquennat à lui faire la guerre. François Fillon, lui, n'a pas à faire la preuve de sa loyauté vis-à-vis de Nicolas Sarkozy: il a été son premier ministre pendant cinq ans.»

Entr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant