L'ombre de Mamère plane sur les journées parlementaires

le
0
Le maire de Bègles devait animer une table ronde sur la Syrie qui a dû être annulée.

Décidément, Noël Mamère a joué un vilain tour à ses désormais anciens camarades écologistes. Le député d'Europe Écologie-Les Verts, qui a annoncé mercredi qu'il quittait son parti, devait animer une table ronde sur la Syrie lors de la première des deux journées parlementaires d'EELV à Angers, qui s'est déroulée à huis clos. Un débat finalement annulé après la défection surprise de l'ancien candidat à la présidentielle. «La bombe du jour, c'est Noël Mamère, pas Pascal Durand», témoigne une participante, alors que le secrétaire national d'EELV a confirmé qu'il abandonnait la tête du parti lors de son prochain congrès en novembre. «Le climat est tendu, mais ce n'est pas nouveau. Depuis l'ultimatum de Pascal Durand, les tensions ont augmenté d'un cran», observe-t-elle.

Si la première journée a été marquée par l'annonce du député maire de ­Bègles (Gironde), quatre des cinq ta...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant