L'ombre de DSK plane chez les écolos

le
0
Des cadres d'Europe Écologie-Les Verts soupçonnent «Dany» de préparer un ralliement au patron du FMI.

L'affaire serait-elle aussi «propre» que veut le dire Jean-Vincent Placé, l'homme fort d'Europe Écologie-Les Verts (EELV)? À un mois jour pour jour de l'ouverture de leur congrès, qui se tiendra à La Rochelle, les écolos semblent plutôt avoir renversé - plus ou moins malencontreusement? - leur corbeille à linge sale sur la voie publique.

Alors que le duel entre Eva Joly et Nicolas Hulot pour la primaire écolo occupe timidement la scène médiatique, l'enjeu du congrès, lui, prend en coulisse une singulière tournure. Car, derrière la reconduction ou non de la secrétaire nationale sortante, Cécile Duflot, ou la prise de pouvoir par les amis de Daniel Cohn-Bendit, c'est la stratégie des écolos pour 2012 qui pourrait être remise en cause. Décryptage d'un jeu de massacre pas toujours très policé.

Premier acte

Premier acte. Il y a deux semaines, Le Canard enchaîné révèle que Cohn-Bendit n'a pas reversé depuis deux ans au parti sa cotisation prise sur son indemni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant