L'ombre de Cahuzac plane sur Villeneuve

le
0
Le premier tour de la législative partielle a lieu dimanche dans le Lot-et-Garonne.

Villeneuve-sur-Lot, ville morose. À cause du temps, épouvantable. Mais pas seulement. «L'affaire Cahuzac», la législative partielle de dimanche et la cohorte de journalistes qui ont envahi cette paisible sous-préfecture du Lot-et-Garonne tapent sur les nerfs des habitants. «Mes frères qui vivent en région parisienne ne savaient pas où se trouvait Villeneuve-sur-Lot. Maintenant, ils savent!, s'agace une habitante. Vivement que ça s'arrête. Trop, c'est trop!»

Dimanche et le suivant, les 76.360 électeurs de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne désigneront le successeur de Jérôme Cahuzac. Ce dernier ne se présentera pas à sa propre succession après le scandale qui a ébranlé la vie politique depuis sa démission, le 19 mars, après l'ouverture d'une enquête sur l'existence d'un compte non déclaré à l'étranger. S'il a fini par jeter l'éponge (les sondages étaient ravageurs po...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant