L'OM s'est-il planté sur Lucas Ocampos ?

le
0
L'OM s'est-il planté sur Lucas Ocampos ?
L'OM s'est-il planté sur Lucas Ocampos ?

En bouclant le recrutement de Lucas Ocampos le 2 février, Marseille pensait mettre la main sur un talent voué à exploser sous les ordres de Marcelo Bielsa. Trois mois plus tard, le milieu offensif n'a pas su s'imposer ni être décisif, et l'OM a chuté du podium. Fiasco, vous avez dit fiasco ?

Dans les ultimes minutes du mercato d'hiver, Vincent Labrune a décroché la signature - sous forme de prêt avec option d'achat à 11 millions d'euros - du milieu offensif argentin Lucas Ocampos. Une surprise pour Marcelo Bielsa qui avait cité le joueur parmi ses priorités pour le mercato d'été mais ne savait pas que son club s'était positionné l'hiver venu. Un exemple de plus des synergies entre le président et son coach. Pour l'OM, fringant champion d'automne, l'idée n'était pas forcément de chier dans les pompes de Romain Alessandrini mais plutôt de renforcer un effectif diminué par la CAN tout en préparant le futur avec l'un des plus grands espoirs du football mondial. Pour le joueur, l'intérêt était d'aller chercher sur la Canebière un temps de jeu plus conséquent que ce que lui proposait Leonardo Jardim sur le Rocher : 17 matchs et seulement sept titularisations en Ligue 1, mais six matchs de Ligue des champions dont quatre comme titulaire...
Absence " quasi philosophique " contre Monaco
Pour évoluer sous les ordres d'El Loco, Ocampos a donc tourné le dos à la Ligue des champions et vu l'ASM atteindre les quarts sans lui, se disant qu'il l'a disputerait la saison suivante avec son nouveau club, en vertu d'une option d'achat automatique si Marseille finissait sur le podium. Trois mois après son transfert, le bilan du deal n'est pas reluisant pour le jeune Argentin : un but égalisateur contre Rennes le 7 février pour ses débuts, puis plus grand-chose en treize apparitions dont trois seulement comme titulaire. Parfois brillant à l'entraînement où il fait parler sa grande technique, décisif dans un match déjà plié contre Toulouse (une passe décisive lors de la victoire 6-1), Lucas Ocampos a été nettement plus présent sur Twitter que sur les rectangles verts pour le compte de l'OM.

Celui qui avait débarqué en France en 2012 en Ligue 2 a également vu son ancien club passer devant le nouveau pour les places qualificatives pour la Ligue des champions. Mais même si cette situation tend à rendre son option d'achat automatique caduque, le jeune Sud-Américain garde une bonne composition et clame à qui veut l'entendre qu'il sera toujours olympien la saison prochaine. Dimanche, il ne sera pourtant pas aligné par Marcelo Bielsa contre son ancien club, et donc incapable de contribuer à redresser la situation de son club d'accueil. La faute à un accord entre les présidents de l'OM et de Monaco,...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant