L'OM s'est contenté du minimum pour stopper Granville

le
0
L'OM s'est contenté du minimum pour stopper Granville
L'OM s'est contenté du minimum pour stopper Granville

Un but de Michy Basthuayi en début de seconde période a suffi aux Marseillais pour vaincre Granville, club de CFA2, et composter leur billet pour les demi-finales de la Coupe de France. La fin d'une belle aventure pour les amateurs bas-normands.

Le debrief

Voilà neuf ans que l’Olympique de Marseille attendait ça. Pour la première fois depuis 2007, le club phocéen s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France. Les hommes de Michel sont logiquement venus à bout de Granville (0-1), club de CFA2 dont la belle histoire dans la compétition a pris fin à Michel d’Ornano. Mais les amateurs n’auront pas à rougir de la copie rendue mercredi. S’ils n’ont jamais réellement mis en danger les Marseillais, Steve Mandanda n’ayant pas été mis à contribution de tout le match, ils ont tenu en échec les visiteurs une cinquantaine de minutes. Le temps pour l’actuel treizième de L1 de buter sans relâche sur le bloc des Bas-Normands, positionné très bas sur la pelouse et incapable de ressortir en raison d’un trop grand déchet technique dans la relance.

L’OM a néanmoins encore démontré pourquoi il a tant de difficultés à s’imposer à domicile cette saison en championnat. Dans une configuration proche de ce qu’il rencontre à longueur de semaines au Vélodrome, ils ont étalé leur déficit de créativité dans les trente derniers mètres adverses et leur incapacité à déséquilibrer la défense autrement que par des exploits personnels. C’est finalement sur un des rares mouvements collectifs dignes de ce nom que les Marseillais ont trouvé la faille au retour des vestiaires, sans parvenir à se mettre à l’abri par la suite. Ils ont même réussi à se faire peur au cours des vingt dernières minutes, lorsque Granville a lâché les chevaux et mis les forces qu’il lui restait dans la bataille. Trop peu, trop tard pour vraiment bousculer l’OM, qui a évité le piège en se contentant du service minimum. Mais l’essentiel est là, avec un ticket pour le dernier carré et un ultime match à Sochaux sur la route du Stade de France.

Le film du match

19eme minute
Après une longue séquence marseillaise dans le camp granvillais, Barrada adresse un ballon dans la surface. Alessandrini le laisse passer et il file jusqu’à Thauvin, libre de tout marquage. Mais il manque le cadre sur sa reprise du droit à bout portant.

20eme minute
Batshuayi profite d’une passe en retrait mal ajustée de Behma pour se présenter seul face à Aymes. Très réactif sur l’action, le gardien de Granville se jette dans les pieds de l’attaquant belge et éteint le danger en deux temps.

24eme minute
Nkoudou lance B.Mendy sur la gauche et l’international Espoirs a tout son temps pour ajuster son centre au sol. Batshuayi laisse intelligemment passer le ballon, que Thauvin reprend en force au point de penalty. Mais Aymes anticipe bien le coup et se couche sur sa gauche pour réaliser la parade.

29eme minute
Suite à un dégagement de la défense granvillaise, Vauvy devance la charnière de l’OM et s’échappe seul au but. Il est finalement rattrapé par Rolando et ne bénéfice d’aucun soutien de ses partenaires, l’obligeant ainsi à tirer en bout de course. Sa tentative n’attrape pas le cadre de S.Mandanda.

30eme minute
Nouveau débordement de B.Mendy, dont le centre traverse la surface granvillaise avant d’être mal repoussé par Mghinia. Alessandrini reprend de volée du droit, mais trouve un Aymes bien placé pour repousser le ballon au premier poteau.

48eme minute
Après une touche pour Marseille sur la droite, Musina se troue sur sa protection de balle et perd son duel avec Batshuayi. Le Belge efface ensuite Lemonnier d’un râteau avant de tirer à bout portant du gauche. Mais il bute sur Aymes, sorti à sa rencontre pour mettre son corps en opposition et dévier le ballon en corner.

50eme minute (0-1)
Barrada fixe la défense de Granville dans l’axe et décale B.Mendy sur la gauche. Le latéral gauche de l’OM déborde et adresse un centre tendu parfait pour Batshuayi, qui bat Aymes de près d’une reprise du plat du pied droit.

64eme minute
Décalé sur la droite, Alessandrini enroule son centre du gauche au second poteau. Lemonnier manque son intervention et le ballon atterrit dans les pieds de Nkoudou, qui a prend son temps pour contrôler avant de frapper. Aymes sort dans ses pieds et dévie le ballon de la main gauche.

65eme minute
Corner sur la droite pour Marseille. Alessandrini s’en charge et Aymes intervient difficilement à la tombée du ballon. S’en suit un cafouillage qui profite à Rekik, dont le tir trop mou est sauvé sur sa ligne par Mghinia, attentif sur le coup.

69eme minute
Corner pour Granville sur le côté gauche. Le centre trouve un Lemonnier complètement seul au point de penalty. Le défenseur de Granville manque néanmoins le cadre sur sa reprise de la tête.

75eme minute
Nouveau corner pour Granville, sur la droite cette fois. Jouan le tire rentrant et Musina gagne son duel avec Rolando pour toucher le ballon de l’arrière du crâne. S.Mandanda voit le ballon passer à côté de sa lucarne droite.

78eme minute
Opportunité de contre-attaque pour Marseille. S.Fletcher décale tranquillement Cabella, qui joue le un-contre-un avec Musina. Le milieu marseillais mystifie son vis-à-vis d’un dribble derrière la jambe d’appui, mais son tir du gauche dans la foulée n’est pas cadré.

Les joueurs à la loupe

Granville
Si les Bas-Normands y ont cru jusqu’au bout, ils le doivent en grande partie à AYMES. Sur sa ligne ou dans ses sorties, le gardien granvillais a réalisé une excellente prestation et a écœuré les attaquants marseillais. Formé à Rennes, LEMONNIER a rendu une excellente copie en défense centrale par son sens de l’anticipation et ses duels gagnés, aux côtés d’un MUSINA plus en difficulté. BEHMA a réussi une entame plus qu’intéressante avant de rentrer dans le rang et de perdre deux ballons dans une zone dangereuse. A contrario, MGHINIA est monté en puissance au fil des minutes et a bien bloqué son couloir. Propre dans son rôle de premier relanceur, JOUAN a affiché un cœur et une activité énormes au milieu de terrain. PERON et UNTEREINER ont peiné à se mettre à son niveau, leur trop grand déchet technique empêchant Granville de développer ses offensives. Trop souvent esseulés sur leur côté respectif, JEGU et THEAULT ont eux aussi souffert pour faire des différences. VAUVY a pesé sur la charnière marseillaise par son jeu de corps et sa qualité dans les déviations. L’avant-centre granvillais n’a jamais hésité à participer à la construction et l’a fait avec talent.

Marseille
Les six semaines passées à l’infirmerie ont visiblement rasséréné B.MENDY. Le latéral marseillais a brillé par sa capacité de percussion et ses appels incessants dans le couloir gauche. Il a été justement récompensé par une passe décisive pour BATSHUAYI, peu en réussite jusque-là et qui a encore raté trop de passes faciles pour donner du liant au jeu marseillais. Ce ne fut pas le seul dans ce cas, tant THAUVIN et ALESSANDRINI sont apparus empruntés dans leur rôle d’accélérateurs de particules. Ils n’ont pas réussi grand-chose, tout comme un NKOUDOU globalement décevant dans sa position d’attaquant de soutien derrière la pointe marseillaise. Après une entame inquiétante, ISLA a haussé le ton et stabilisé le milieu de l’OM par son impact.

BARRADA a suivi le tempo donné par l’international chilien et s’est imposé comme le réel organisateur du jeu de son équipe. REKIK et ROLANDO sont allés au plus simple, maîtrisant leur sujet sans réellement trembler. Le Portugais a notamment étincelé par son intelligence dans le placement pour provoquer les hors-jeux adverses. MANQUILLO s’est contenté le strict minimum sur la droite, s’appliquant à bien défendre avant de se projeter vers l’avant. Contrairement à sa première visite à Caen en Coupe de France cette saison, au stade des 32emes de finale, S.MANDANDA n’a quasiment rien eu à faire, à part maintenir ses joueurs sous pression en fin de rencontre.

Monsieur l’arbitre au rapport

En arbitrant toujours dans le sens du jeu, Frank Schneider a participé à donner du rythme à un match vivant tout en réalisant un sans-faute dans ses décisions.

Ça s’est passé en coulisses…

- Clément Daoudou a donné le coup d’envoi fictif de la rencontre. Gardien numéro 2 de Granville et titulaire en Coupe de France depuis le début de la saison, il ne pouvait tenir sa place suite à l’agression dont il avait été victime dans les heures suivant la victoire contre Bourg-en-Bresse en huitième de finale. Supporter de l’OM, Daoudou a même reçu un maillot de Steve Mandanda des mains de Basile Boli une dizaine de minutes avant le début du match.

- Abou Diaby n’était pas du déplacement à Caen avec l’OM. Si Nicolas Nkoulou était suspendu et Lassana Diarra laissé au repos, l’ancien milieu d’Arsenal a rechuté à l’entraînement en fin de semaine passée. Il a passé les derniers jours au soin, après avoir ressenti des douleurs au mollet. Une mauvaise nouvelle pour celui qui attend toujours de faire sa première apparition en match officiel sous les couleurs marseillaises.

- Les 20 000 places du Stade Michel d’Ornano, où Granville a été contraint de délocaliser cette rencontre pour des raisons de sécurité, ont trouvé preneur en huit heures seulement après l’ouverture de la billetterie.

La feuille de match

Coupe de France (Quart de finale) / GRANVILLE – MARSEILLE : 0-1

Michel d’Ornano (20 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse médiocre
Arbitre : M.Schneider (7)

But : Batshuayi (50eme) pour Marseille

Avertissements : Peron (90eme) et Vauvy (90eme) pour Granville - Barrada (83eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune

Granville
Aymes (8) – Behma (5), Lemonnier (7), Musina (5) puis Cols (87eme), Mghinia (6) – Peron (4), Jouan (cap) (6), Untereiner (4) puis Coutant (66eme) - Théault (4) puis Lambard (66eme), Vauvy (6), Jégu (4)

N'ont pas participé : Rioult (g), Barbier, Benyahya, Fournier
Entraîneur : J.Gallon

Marseille
S.Mandanda (cap) (5) – Manquillo (5), Rekik (6), Rolando (7), B.Mendy (8) puis De Ceglie (84eme) – Barrada (6), Isla (6) - Alessandrini (4), Nkoudou (4) puis Cabella (70eme), Thauvin (3) puis S.Fletcher (75eme) – Batshuayi (6)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Romao, L.Silva, B.Sarr
Entraîneur : Michel

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie… Tous les résultats et les classements en un coup d’oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant