L'OM pense à vendre Gignac

le
0
L'OM pense à vendre Gignac
L'OM pense à vendre Gignac

André-Pierre Gignac sur le départ à Marseille ? Selon le Parisien, les dirigeants marseillais réfléchiraient très sérieusement à se séparer de leur attaquant international. Après avoir déjà tenté pareille opération en 2011 et en 2012 lors de ses deux premières saisons manquées sur la Canebière, le club présidé par Vincent Labrune n'aurait pas abandonné l'idée de le vendre afin d'économiser son énorme salaire. Car malgré une dernière année plus aboutie (18 buts en 39 matchs toutes compétitions confondues), « APG » coûte trop cher à l'OM. Ses 350 000 ? mensuels sont un poids trop important dans la masse salariale du club.

L'agent de Joey Barton contacté

C'est pourquoi l'OM aurait contacté des agents influents en Angleterre, et notamment celui de Joey Barton, pour lui trouver une porte de sortie. « J'ai parlé de Gignac à de nombreux clubs anglais, a confié William McKay, puissant agent de l'autre côté de la Manche, dans Le Parisien. Ils sont intéressés par son profil, avec sa puissance, ce joueur est fait pour la Premier League. » Un constat partagé par les dirigeants de Newcastle notamment. Il y a un mois, le Daily Mail faisait état d'un intérêt des Magpies pour l'attaquant de 27 ans. Graham Carr, en charge du recrutement à Newcastle, le décrivant même comme « un joueur au style anglais dans la tradition d'Alan Shearer. »

Son agent dément un départ

En fin de contrat en 2015, Gignac n'a lui pas du tout l'intention de quitter un club et une région au sein desquels il se sent bien. Un état d'esprit confirmé par son représentant, Jean-Christophe Cano, dans les colonnes du quotidien. « On a encore beaucoup de temps pour réfléchir ensemble à la suite, a-t-il assuré. Je n'ai pas évoqué la moindre proposition de l'étranger avec André-Pierre car il n'a tout simplement jamais envisagé de partir cet été ! Trouver un meilleur projet que l'OM aujourd'hui me paraît éminemment compliqué. Il a hâte de vivre une nouvelle belle saison à Marseille. » Un plaisir qui ne semble aujourd'hui pas forcément partagé par tout le monde.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant