L'OM passera les fêtes en leader

le
0
L'OM passera les fêtes en leader
L'OM passera les fêtes en leader

Ce dimanche, au Vélodrome, l'OM recevait le LOSC pour la dernière journée de championnat avant la trêve hivernale. Et dans une rencontre décisive pour garder son fauteuil de leader, les Marseillais ne sont pas foirés en s'imposant 2-1. De quoi passer les fêtes au chaud, tranquillement.


OM - Lille
(2-1)

N. Roux (32' csc), M. Batshuayi (69') pour Marseille , I. Gueye (60') pour Lille.


32e minute de jeu. Thauvin place délicatement son ballon sur le demi cercle du poteau de corner. Le Marseillais s'élance et, comme souvent cette saison, il se rate. Encore. Son centre est faiblard et le ballon peine à prendre de l'envol, c'est presque avec souffrance qu'il arrive au premier poteau. Un classique, pour Thauvin. Sauf que là, à cette 32e minute de jeu, Nolan Roux est également au premier poteau, et si le corner du Marseillais est très loin de la perfection, que dire de l'extérieur pied droit de l'attaquant lillois. Complétement raté, le dégagement de Roux se transforme en CSC. Comme en maths, moins et moins donnent plus: deux gestes ratés additionnés donnent lieu à un but. Et oui, les Dieux du foot ont de l'humour, surtout en cette période de Noël. Un beau cadeau pour l'OM qui cumulé au but de Batshuayi, permet à Marseille de rafler le titre honorifique de champion d'automne.
Thauvin trouve enfin Roux
Pressés d'être en vacances, et souhaitant conclure l'affaire le plus rapidement possible, les Marseillais ne font pas de détails en ce début de rencontre. Avec une possession de balle barcelonaise, les Phocéens étouffent littéralement leur adversaires, acculés dans leur propre camp. La domination est vraiment intense, et Gignac est à deux doigts de venir le confirmer, mais sa demi volée ne trouve pas le cadre d'un Vincent Enyeama qui n'avait pourtant pas bougé. Titulaire en l'absence de Payet, écarté par Bielsa, Batshuayi régale dans ses prises de balle et son jeu tout en mouvement. Mais malgré ça, les Marseillais n'arrivent pas à trouver la solution dans un match qu'ils dominent pourtant de la tête et des épaules. Alors l'OM s'en remet à un coup du sort, et c'est sur un nouveau corner extrêmement mal tiré par Thauvin que Roux trompe son propre gardien en foirant son dégagement. Si le but n'est pas le plus beau de l'année, ça fait tout de même 1-0 pour Marseille, et c'est vraiment mérité au vu de...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant