L'OM ne rompt pas la malédiction, l'ASSE en profite

le
0
L'OM ne rompt pas la malédiction, l'ASSE en profite
L'OM ne rompt pas la malédiction, l'ASSE en profite

Alors que le PSG fêtait tranquillement son deuxième titre de la saison, la Ligue 1, elle, continuait son petit bonhomme de chemin. L'OM chute (encore) à Bordeaux, l'ASSE s'accroche à l'Europe, Monaco prépare au mieux son choc face à la Juve, pendant que Toulouse fait tout pour ne pas descendre et que Rennes s'octroie le derby breton.

L'analyse du week-end
Et si la Ligue 1 avait donné tout ce qu'elle avait le week-end dernier ? Avec pas moins de 37 buts marqués la semaine dernière, il fallait s'y attendre, cette 32e journée s'annonçait beaucoup plus calme. Déjà, car il y avait tout de même deux matchs en moins et puis surtout, il ne faut pas se mentir, car notre beau championnat est légèrement cyclothymique. Après l'orgie de buts sur laquelle on était restés, il a fallu, ce week-end, se contenter de neuf petits buts. NEUF BUTS, BORDEL ! Tous distillés au compte-gouttes, juste de quoi éviter aux supporters de s'évanouir d'ennui devant des matchs tous plus soporifiques les uns que les autres. Mais bon, que voulez-vous, quand on aime quelqu'un, c'est pour le meilleur et pour le pire, hein.
Ce qu'il faut retenir de cette journée
Alors certes, on n'a pas vu beaucoup de buts. Oui, on s'est fait chier devant la plupart des affiches proposées ce week-end. Sauf que, il faut bien le reconnaître, ce championnat reste plus palpitant que jamais. En haut comme en bas, rien n'est joué, tout reste à faire. Le suspense n'a jamais été aussi intense à maintenant six journées de la fin. Au sommet, quatre équipes peuvent encore lutter pour le titre, tandis que plus bas, sept équipes sont encore concernées par la 18e place synonyme de relégation. Une aubaine pour être sûr de vivre des moments forts jusqu'à la dernière journée. Alors certes, parfois la Ligue 1 est radine en buts, mais la belle est plutôt généreuse en émotions. Et c'est pour ça qu'on l'aime très fort.
Vous avez raté Sainté-Nantes , et vous avez plutôt eu une bonne intuition
Vous n'avez pas pu le rater, le soleil a fait son grand retour ses derniers jours sur l'Hexagone. Une opportunité en or pour sortir votre nouveau T-shirt et dégainer une paire de Ray-Ban, sereinement. Mais qui dit soleil dit chaleur. Et, visiblement, les footballeurs ont du mal à se réhabituer à jouer sous des températures estivales. En tout…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant