"L'OM, le club, les dirigeants, tout ça, pas un bon souvenir"

le
0
"L'OM, le club, les dirigeants, tout ça, pas un bon souvenir"
"L'OM, le club, les dirigeants, tout ça, pas un bon souvenir"

Coupe de cheveux millimétrée, barbe taillée, chaussure pointue, petite chemise et jus d'ananas, Philippe Christanval a beau avoir pris sa retraite il y a pas loin de dix ans, il s'entretient. Aussi bien physiquement que professionnellement. Aujourd'hui agent immobilier de luxe, entre Monaco, Paris et Londres, il prend le temps de se poser, dans le salon de son hôtel, pour revenir sur sa carrière toute aussi intrigante que frustrante. Et entre Sarcelles, ses regrets, Nicolas Anelka, sa reconversion, Arda Turan, son passé de réserviste, Nelson Mandela, sa religion, Marseille, sa reconversion et Barcelone, il a bien des choses à raconter.


Tu as lu Dieu Football Club ?
Oui.

Tu penses quoi de toutes les polémiques qu'il peut y avoir autour de la religion ? Dans le foot notamment.
C'est un sujet qui n'est pas évident. Après, moi, personnellement, j'ai toujours préféré garder ma religion pour moi. Pour les repas en groupe, s'il y avait du poisson, je prenais du poisson. Mais je n'allais pas forcément faire de scandale pour avoir de viande halal. Mais c'est vraiment un sujet délicat en France.

On parle de toi dans le livre d'ailleurs. Mohamed Regragui, ancien joueur et aujourd'hui coach mental, dit : "J'ai vu des mecs se lancer à fond dans l'Islam, pour tout délaisser. Comme Kodjo Afanou, ancien Bordelais et l'ancien international français, Philippe Christanval."
"Est-ce que j'ai arrêté le football par rapport à ma religion ? Non. J'ai arrêté parce que c'était le moment de tourner la page, tout simplement."
Je le connais Mohamed. Et c'est propre à lui. Il y a peut-être des propos qui ont été mal interprétés, mais je ne vois pas où est le le problème. On peut être footballeur et musulman pratiquant sans problème. Est-ce que j'ai arrêté le football par rapport à ma religion ? Non. J'ai arrêté parce que c'était le moment de tourner la page, tout simplement.


Quand est-ce que tu t'es converti à l'Islam ?
À 18 ans. Mes parents ne sont pas musulmans. J'ai été éduqué dans la religion catholique, j'ai fait mon catéchisme, etc… Mais voilà, je n'y trouvais pas forcément les réponses aux questions que je me posais à l'époque. Et j'ai toujours été croyant depuis tout petit. Et quand j'ai commencé à m'intéresser à l'Islam, j'ai trouvé les réponses aux questions que je me posais. Les choses étaient plus claires, plus simples, plus limpides, c'est pour ça qu'après j'ai décidé de franchir…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant