L'OM en vente ? Tapie reste sceptique

le
0

Après l’annonce de Margarita Louis-Dreyfus de mettre en vente l’OM, Bernard Tapie, ancien président marseillais, a parlé de « bonne nouvelle » mais attend plus avec de se réjouir.

Bernard Tapie n’est pas né de la dernière pluie. L’ancien président de l’OM n’est pas complètement satisfait après l’annonce de la vente de son ancien club. C’est sa propriétaire Margarita Louis-Dreyfus qui l’a confirmé mercredi en fin d’après-midi alors que Vincent Labrune, son président, et son entourage n’étaient même pas au courant. « Je comprends la frustration de ne pas voir l’OM pouvoir être compétitif à ce niveau et je vous informe que j’ai pris la décision de céder le club au meilleur investisseur possible pour le long terme, explique-t-elle notamment dans son communiqué. Le prix n’est pas ma préoccupation première, par contre la capacité du nouvel actionnaire à construire une équipe qui gagne au plus haut niveau est essentielle, j’ai demandé à mon équipe de conseillers de s’en occuper. » Alors qu’il « ne pense pas du tout » à participer à un projet de rachat de l’OM, Bernard Tapie a commenté sa décision sur BFM TV mercredi soir. « Cela sera une bonne nouvelle lorsque l’OM sera vendu et qu’on connaîtra l’identité des repreneurs, a déclaré l’ancien président du club. Il n’y a pas d’investisseur idéal, il faut qu’il ait les moyens de faire vivre le club à une bonne hauteur et puis surtout qu’il sache s’entourer des gens compétents. » Selon lui, Vincent Labrune n’en fait visiblement pas partie. « Ça apaiserait beaucoup de choses s’il (Labrune) prenait la seule décision qui vaille, c’est à dire qu’il parte ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant