L'OM en recherche d'investisseurs, pas d'un repreneur

le
0
L'OM en recherche d'investisseurs, pas d'un repreneur
L'OM en recherche d'investisseurs, pas d'un repreneur

Vincent Labrune a précisé dans un entretien diffusé mardi sur le site officiel de l'OM que si Margarita Louis-Dreyfus était bien en quête de partenaires financiers, elle ne souhaite pas trouver un acheteur pour son club.

Quasiment toutes les semaines un membre de l’état-major de l’Olympique de Marseille se doit de s’exprimer pour éclaircir l’avenir du club. Après Margarita Louis-Dreyfus, Vincent Labrune s’est livré à l’exercice mardi via une interview retranscrite sur le site officiel de l’OM. Le président phocéen a d’abord tenu à rappeler que la propriétaire n’était pas en quête d’un repreneur, seulement de partenaires pour accompagner le développement du club. « Comme Margarita Louis-Dreyfus l’a dit, elle ne cherche pas un acheteur, elle travaille avec moi et ses conseillers sur la stratégie pour le club, a souligné Labrune. Nous menons de front plusieurs réflexions visant à assurer la pérennité et la compétitivité du club pour le futur. Nous serons donc à l'écoute d'éventuels investisseurs qui seraient intéressés pour faire grandir et progresser l'OM, car notre but ultime est que l'OM redevienne le grand club qu'il a été. »

Labrune remet en place les intermédiaires

Labrune a ensuite regretté les fuites qui ont inondé la presse quant aux éventuelles discussions menées par les dirigeants de l’OM. Le boss marseillais estime que trop d’intermédiaires parlent à tort et à travers dans ce dossier. « Il est intolérable que des individus ne travaillant ni au club ni avec l'actionnaire se permettent de parler en notre nom, a soufflé Labrune. Aujourd'hui, la situation est très claire : il y a un actionnaire, qui est le patron, et un président qui travaille main dans la main avec elle pour prendre les meilleures décisions concernant l'avenir de l'Olympique de Marseille. Dans ce cadre, les réflexions stratégiques que nous menons ensemble sont nombreuses : elles vont de l'organisation du club au quotidien, à sa gestion financière et aussi à son avenir. Et ce que peuvent en dire dans la presse les uns ou les autres qui ne sont pas directement impliqués dans nos process, que ce soit auprès de Margarita Louis-Dreyfus ou à mes côtés, n'a aucune valeur. »

« Rien n’est joué pour le podium »

Au-delà des considérations sur l’avenir de l’OM à moyen terme, Labrune s’est exprimé sur les récents résultats de l’équipe professionnelle. Avec un seul succès sur ses cinq derniers matchs toutes compétitions confondues (contre Trélissac en Coupe de France), Marseille se trouve dans une situation compliquée en L1 et en Ligue Europa. Mais le président ne baisse pas les bras pour autant quant aux objectifs fixés en début de saison. « Tout est encore possible et c'est à cet espoir que je souhaite me raccrocher. (...) Rien n'est joué, y compris pour le podium (je rappelle que nous ne sommes qu'à cinq points de la troisième place). Il est vital pour le club de se qualifier pour une compétition européenne l'an prochain. » Tout autant que de trouver de nouveaux investisseurs dans un futur proche. Voilà pourquoi l’OM travaille sur tous les fronts en ce moment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant