L'OL tombe sur une Real Sociedad bien supérieure

le
0
L'OL tombe sur une Real Sociedad bien supérieure
L'OL tombe sur une Real Sociedad bien supérieure
Le debrief

Il n'ya pas eu de miracle à Anoeta. La marché était vraiment trop haute pour l'OL. Sans trembler, la Real Sociedad a tranquillement éliminé l'Olympique Lyonnais de la Ligue des Champions, sans encaisser le moindre but, et avec une maîtrise de tous les instants. Hormis peut-être un premier quart d'heure où les hommes de Rémi Garde auront étouffé la formation basque en jouant très haut, mais sans se créer la moindre occasion digne de ce nom. Difficile dans ces conditions de remonter un handicap de deux buts encaissés à Gerland lors du match aller. Les regrets se focaliseront longtemps sur cette rencontre de la semaine passée. Pour l'OL en tout cas, les rêves de disputer une nouvelle Coupe aux Grandes Oreilles se sont envolés et l'argent qui va avec. Jean-Michel Aulas devra se contenter de la Ligue Europa, pour la deuxième année consécutive. Pas de doute, l'OL est rentré dans le rang. Quant à la Real Sociedad, le départ de Philippe Montanier n'a en rien abaissé le niveau de jeu de cette équipe. Offensivement, elle risque d'en faire souffrir plus d'un. Le trident Vela-Griezmann-Seferovic a encore été étincelant. Les futurs adversaires du club basque ont bien du souci à se faire avant le tirage au sort de jeudi.

Le classement de Ligue 1 | Le classement des buteurs | Les résultats de la journée

Le film du match

6eme minute Sur un centre de Grenier, Lacazette se croit hors-jeu et place une tête trop molle pour inquiéter Bravo. Dommage car le Lyonnais s'était retrouvé seul aux six mètres.

10eme minute Seferovic trouve parfaitement Griezmann en profondeur sur un ballon millimétré. L'attaquant français se présente seul face à Lopes et tente le ballon piqué mais le gardien de l'OL reste bien sur ses appuis et capte le ballon sans souci.

20eme minute Le sauvetage de Bedimo ! Bien lancé sur le côté gauche de la surface, Vela devance A.Lopes sorti à sa rencontre et centre pour Seferovic. La tête de ce dernier est repoussée de la cuisse par l'ancien Montpelliérain.

28eme minute Combinaison sur corner pour la Sociedad. Griezmann trouve en retrait Vela qui s'était démarqué au point de penalty. Le Mexicain reprend instantanément du gauche. Le ballon qui file au ras du poteau d'A.Lopes.

31eme minute Petit festival de Griezmann dos au but dans la surface. L'attaquant français parvient à se retourner et à frapper du gauche. A.Lopes doit s'employer pour capter le ballon.

37eme minute Suite à une perte de balle d'Umtiti, Vela s'écroule dans la surface après un tacle de B.Koné arrivé en retard. M.Skomina signale une simulation du Mexicain et avertit l'ancien d'Arsenal. Au ralenti, c'est plutôt litigieux.

39eme minute Encore une fois Vela qui échoue sur A.Lopes. Bien lancé par Xabi Prieto, le Mexicain tente une frappe lobée du gauche mais le gardien lyonnais se détend et sauve encore son équipe.

49eme minute Le poteau de Seferovic ! Lancé à la limite du hors-jeu par Vela sur le côté droit, le Suisse se remet sur son pied gauche et frappe fort au premier poteau. Le ballon finit sur le montant d'A.Lopes.

58eme minute Sur un contre mené à 100 à l'heure, Vela lance Griezmann sur orbite. Astucieusement, le Français fixe la défense lyonnaise et offre un caviar à Seferovic. Sans contrôle, le Suisse reprend du plat du pied gauche mais manque le cadre. Quelle occasion pour la Real !

68eme minute (1-0) Suite à une action magnifique entre Vela et Seferovic, conclut par une frappe du Suisse repoussée par A.Lopes, Griezmann frappe le corner. La défense lyonnaise est fautive au marquage et Vela devance Lopes de la tête. Le coup de grâce pour l'OL !

90eme+1 minute (2-0) Le doublé de Vela ! Au milieu de quatre ou cinq Lyonnais, le Mexicain prend toute la défense de vitesse et pique son ballon devant A.Lopes. Quel but de l'ancien joueur d'Arsenal !

Les joueurs à la loupe

Real Sociedad Bravo (6) : Une soirée plutôt tranquille face à l'inoffensivité lyonnaise. Estrada (6) : On ne l'avait pas vu au match aller, il a dégagé de l'assurance même si Bédimo l'a souvent poussé à défendre bas. Ansotegi (7) : Athlétiquement, il n'est pas impressionnant mais son sens de l'anticipation et son placement sont un vrai régal. I.Martinez (7) : Très à l'aise et rarement mis en danger, le défenseur basque a montré la voie à son équipe et couper toutes les trajectoires. De La Bella (6) : Solide dans les duels, il n'a pas eu à forcer son talent face à la faiblesse du côté droit offensif lyonnais. Bergara (6) : Il colle à sa défense et apporte une sécurité indéniable. Remplacé par Elustondo (84eme) Xabi Prieto (cap) (7) : Le capitaine basque est précieux par son placement toujours judicieux. Il a fait souffrir Gonalons dans les duels. Zurutuza (7) : Il est partout sur le terrain, à la récupération et dans l'orientation. Et quelle aisance technique ! Vela (8) : Un vrai poison par ses appels dans la profondeur. Le Mexicain y a ajouté une qualité technique quasiment irréprochable. Et deux buts magnifiques. Quel match ! Griezmann (8) : Le jeune attaquant français a encore été très bon. Des appels efficaces, des passes astucieuses et une couverture de balle impressionnante. L'homme de la rencontre. Remplacé sous l'ovation d'Anoeta par Granero (72eme) Seferovic (6) : On l'a senti beaucoup moins en jambes qu'à Gerland. Le grand attaquant suisse a même souffert dans les duels face à la nouvelle charnière et a manqué une sacrée occasion en seconde période. Lyon Lyon A.Lopes (7) : Il a sauvé plusieurs fois son camp en première période. Intelligent dans ses jaillissements et ses anticipations. Un peu juste sur le but de Vela. M.Lopes (4) : Il a encore une fois rendu une copie bien médiocre. Souvent pris dans le dos par les ballons en profondeur, il n'a pas pesé offensivement malgré un placement assez haut. B.Koné (6) : Très précieux dans le jeu aérien, il a en revanche beaucoup trop balancer par moments. Une performance mitigée. Umtiti (5) : Une erreur qui aurait pu coûter cher en première période. Et des limites techniques rédhibitoires à ce niveau de la compétition. Bedimo (7) : Une performance d'ensemble satisfaisante. Des montées tranchantes G.Fofana (5) : Beaucoup d'activité et un pressing incessant à la récupération. Un peu moins bon dans l'exploitation des ballons. Dommage. Gonalons (cap) (4) : Il a perdu quelques ballons et n'a pas eu son rayonnement à la récupération. Décevant et souvent auteur de coup de coude dans les duels aériens. Grenier (6) : Très disponible, le meneur de jeu lyonnais a tenté de donner le tempo en alternant astucieusement les déviations et les provocations balle au pied. Sans grande réussite. Benzia (4) : Bien plus méritant qu'au match aller mais il n'a fait que défendre. Et son entente avec M.Lopes est loin d'être au point. Remplacé à la pause par Fekir (45eme) (6) qui a tout de suite apporté de la vitesse sur le côté droit de l'OL. Gourcuff (6) : Une belle présence et peu de déchet technique. Il n'a pas démérité. Remplacé par Bahlouli (77eme) pour le dernier quart d'heure. Lacazette (5) : Peu de ballons intéressants à se mettre sous la dent. Une soirée frustrante.

Monsieur l'arbitre au rapport

Il a tout de suite laissé le jeu se développer, ne sifflant pas à tort et à travers. Un penalty litigieux non sifflé pour la Real Sociedad, seule action a priori critiquable.

Ça s'est passé en coulisses?

- Après un début de saison sans fausse note (quatre victoires lors des quatre premiers matchs officiels), l'OL restait sur deux défaites consécutives, contre la Real Sociedad à l'aller (2-0), et contre Reims (0-1) à Gerland en Ligue 1.

- 3,2%, c'était le pourcentage de chance de qualification de l'OL après avoir été défait 2 à 0 à domicile. L'OL avait déjà par le passé créé la sensation en remontant un retard de trois buts contre Bruges en 2001-02.

- Suspendu après son expulsion au match aller, Milan Bisevac a été remplacé dans l'axe par Samuel Umtiti. G.Fofana, qui a été préféré à Steed Malbranque, a glissé au milieu de terrain, c'est Baky Koné qui a pris l'axe de la défense. Gaël Danic, touché aux adducteurs, était lui aussi forfait.

- En 2004, l'OL de Paul Le Guen avait éliminé la Real Sociedad de Reynald Denoueix au stade des huitièmes de finale de la Ligue des Champions (1-0, 1-0).

- En cas de qualification, l'OL rejoindrait l'OM et le PSG dans le chapeau 2 avant le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions, jeudi soir.

- Lyon s'est récemment vu proposer Oscar Cardozo, l'avant-centre paraguayen du Benfica Lisbonne.

- Antoine Griezmann, l'attaquant de la Real Sociedad, buteur à l'aller, a finalement été aligné d'entrée malgré une blessure à l'épaule gauche. En revanche, C.Martinez a dû déclarer forfait.

- Le club basque n'a pas été particulièrement actif sur le marché des transferts. Le départ d'Illaramendi au Real Madrid (pour un transfert évalué à plus de 30 millions d'euros) a été compensé par la venue d'un ancien Madrilène, Esteban Granero, prêté par les Queens Park Rangers, tandis que le Suisse Seferovic (Fiorentina) est venu renforcer l'attaque basque contre un chèque de trois millions d'euros.

La feuille de match C1 (Barrages retour) / REAL SOCIEDAD - LYON : 2-0

Stade Anoeta (30 000 spectateurs environ) Temps agréable (20°C au coup d'envoi) - Pelouse souple Arbitre : M.Skomina (SLV) (7) Buts : Vela (68eme et 90eme+1) pour la Real Sociedad Avertissements : Vela (37eme) pour la Real Sociedad - Umtiti (77eme) pour Lyon Expulsion : Aucun

Real Sociedad Bravo (6) ? Estrada (6), Ansotegi(7), I.Martinez (7), De La Bella (6) ? Bergara (6) puis Elustondo (84eme), Xabi Prieto (cap)(7) puis Castro (79eme), Zurutuza (7) - Vela (8), Seferovic (6), Griezmann (8) puis Granero (72eme) N'ont pas participé : Zubikarai (g), Cadamuro, Pardo, Ros Entraîneur : J.Arrasate

Lyon Lyon A.Lopes (7) ? M.Lopes (4), B.Koné (6), Umtiti(5), Bedimo (7) ?G.Fofana (6), Gonalons (cap) (4) - Grenier (6), Benzia (4) puis Fekir (45eme) (7), Gourcuff (6) puis Bahlouli (77eme), Lacazette (5) N'ont pas participé : Gorgelin (g), Ferri, Malbranque, Mvuemba, Pléa Entraîneur : R.Garde

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie? Tous les résultats et les classements en un coup d'oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant