L'OL tient un rythme d'enfer.

le
0
L'OL tient un rythme d'enfer.
L'OL tient un rythme d'enfer.

Face à Guingamp, ce dimanche après-midi, Lyon s'est imposé 3-1, grâce à sa doublette de feu Lacazette-Fékir. Une cinquième victoire consécutive pour des Lyonnais qui confirme qu'ils ont bien l'intention de jouer les premiers rôles cette saison.

Lyon - Guingamp
(3-1)

A. Lacazette (7'), N. Fekir (20'), N. Fekir (87') pour Lyon , A. Lopes (45' csc) pour Guingamp.


Sept minutes. Il n'aura fallu attendre que sept petites minutes pour voir l'OL ouvrir le score, ce dimanche, face à Guingamp. Sur un centre de Fékir, Bisevac dévie de la tête un ballon qui s'en va au deuxième poteau, là où Lacazette l'attend pour ouvrir le score d'un bon coup de casque. Intenable, le Gone marque là son 11e but de la saison, devenant ainsi seul meilleur buteur, devant Gignac et ses 10 pions. 11 buts qui viennent s'ajouter aux 39 déjà inscrits dans sa carrière avec le maillot lyonnais sur les épaules. 50 buts, donc, à 23 ans. Symbole de cette jeunesse lyonnaise qui gagne, Lacazette semble être dans la forme de sa vie. Fékir, auteur d'un doublé aujourd'hui, sourit lui aussi à la vie. Et grâce à eux, l'OL gagne. Encore.
Lacazette/Fékir : duo infernal
Le match à peine entamé, les Lyonnais prouvent qu'ils sont dans une forme étincelante. Comme souvent depuis le début de saison, c'est évidemment Lacazette qui met les siens sur les bons rails en reprenant de la tête une déviation de Bisevac, sur un centre de Fékir. Sept minutes de jeu, donc, et les Lyonnais sont déjà devant. Sans doute encore émoussés par leur performance en Ligue Europa, jeudi, les Guingampais n'arrivent pas à mettre de l'intensité dans leur jeu. Surtout qu'en face, les hommes de Fournier semblent injouables. Treize minutes après l'ouverture du score, Jallet joue le une-deux avec Lacazette avant de centrer à destination de Fékir, dans la surface. Le jeune espoir ne se fait pas prier et envoie une belle demi-volée dans les cages de Lössl. 2-0. Et c'est plutôt logique. Dans le jeu, les Bretons sont incapables d'inquiéter les locaux, alors, en fin de première période, c'est sur coup franc que Marveaux tente sa chance. Sa tentative du gauche vient s'écraser sur la transversale de Lopes avant de rebondir sur le dos de ce dernier et d'entrer dans le but. 2-1, la partie est relancée, juste avant la pause.









Lyon - Guingamp
(3-1)

A. Lacazette (7'), N. Fekir (20'), N. Fekir (87') pour Lyon , A. Lopes (45' csc) pour Guingamp.


Sept minutes. Il n'aura fallu attendre que sept petites minutes pour voir l'OL ouvrir le score, ce dimanche, face à Guingamp. Sur un centre de Fékir, Bisevac dévie de la tête un ballon qui s'en va au deuxième poteau, là où Lacazette l'attend pour ouvrir le score d'un bon coup de casque. Intenable, le Gone marque là son 11e but de la saison, devenant ainsi seul meilleur buteur, devant Gignac et ses 10 pions. 11 buts qui viennent s'ajouter aux 39 déjà inscrits dans sa carrière avec le maillot lyonnais sur les épaules. 50 buts, donc, à 23 ans. Symbole de cette jeunesse lyonnaise qui gagne, Lacazette semble être dans la forme de sa vie. Fékir, auteur d'un doublé aujourd'hui, sourit lui aussi à la vie. Et grâce à eux, l'OL gagne. Encore.
Lacazette/Fékir : duo infernal
Le match à peine entamé, les Lyonnais prouvent qu'ils sont dans une forme étincelante. Comme souvent depuis le début de saison, c'est évidemment Lacazette qui met les siens sur les bons rails en reprenant de la tête une déviation de Bisevac, sur un centre de Fékir. Sept minutes de jeu, donc, et les Lyonnais sont déjà devant. Sans doute encore émoussés par leur performance en Ligue Europa, jeudi, les Guingampais n'arrivent pas à mettre de l'intensité dans leur jeu. Surtout qu'en face, les hommes de Fournier semblent injouables. Treize minutes après l'ouverture du score, Jallet joue le une-deux avec Lacazette avant de centrer à destination de Fékir, dans la surface. Le jeune espoir ne se fait pas prier et envoie une belle demi-volée dans les cages de Lössl. 2-0. Et c'est plutôt logique. Dans le jeu, les Bretons sont incapables d'inquiéter les locaux, alors, en fin de première période, c'est sur coup franc que Marveaux tente sa chance. Sa tentative du gauche vient s'écraser sur la transversale de Lopes avant de rebondir sur le dos de ce dernier et d'entrer dans le but. 2-1, la partie est relancée, juste avant la pause.








...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant