L'OL se relance dans la douleur

le
0
L'OL se relance dans la douleur
L'OL se relance dans la douleur

Face à Toulouse, l'OL aura souffert. Dominés dans le jeu, bougés dans les duels, les Lyonnais ont toutefois su faire preuve d'un immense réalisme pour repartir de la ville rose avec les trois points. Et comme souvent, ils peuvent encore remercier Alexandre Lacazette.

Toulouse FC 0-0 Olympique lyonnais

Buts : Jullien (26e) pour Toulouse // Lacazette (15e sp, 52e) pour Lyon

Toutes les grandes équipes ont besoin de se reposer sur un grand joueur. Et si l'OL n'a pas vraiment l'étoffe d'une grande équipe ces derniers temps, il n'empêche que le club de Jean-Michel Aulas peut se targuer de compter Alexandre Lacazette dans ses rangs. Gêné par les blessures depuis le début de saison, le buteur lyonnais a montré ce samedi après-midi, une fois de plus, l'importance qu'est la sienne sur le front de l'attaque rhodanienne. Privé de ballons durant la majeure partie de la rencontre, Lacaz' a tout de même réussi à faire son taf. Sur penalty, tout d'abord. Puis sur un face à face parfaitement géré par la suite. Deux nouveaux buts à son compteur, donc. Soit neuf en sept rencontres de Ligue 1 disputées. Et un total qui pointe désormais à 101 pions depuis ses débuts avec Lyon. Inutile de préciser que si le navire lyonnais parvient à se maintenir à flot, il le doit à son capitaine. Un capitaine sans casquette mais avec un numéro dix dans le dos.

Lacazette devient centenaire


Visiblement désireux de proposer un jeu porté vers l'avant, Bruno Génésio débarque sur la pelouse du Stadium avec quatre joueurs à vocation offensive. Une nouveauté, encore. Mais si l'intention est louable, ce sont bien les locaux qui démarrent le mieux cette partie à l'image de Braithwaite qui manque le cadre à bout portant après un bon service de Durmaz. Après s'être fait peur d'entrée, l'OL parvient toutefois à obtenir un penalty suite à une charge irrégulière de Diop sur Ghezzal. Lacazette s'élance et inscrit son centième but sous les couleurs lyonnaises. Sauf que l'heure n'est pas à la fête pour des Gones qui souffrent face à l'impact physique insufflé par les hommes de Dupraz, loin de se montrer abattus par cette ouverture du score. Peu avant la demi-heure de jeu, les Toulousains reviennent même logiquement au score grâce à un puissant coup de casque de Jullien. Rugueux dans les duels, présents au pressing, les joueurs du Téfécé sont fidèles à la détermination qu'ils affichent depuis le début de saison. Au grand dam des…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant