L'OL chute avec les honneurs

le
0
L'OL chute avec les honneurs
L'OL chute avec les honneurs

On pensait le duel déséquilibré, il n'en fut rien. L'OL aura joué à armes égales face au FC Séville, se créant même de franches occasions. Mais malheureusement pour Génésio et les siens, il aura suffit d'un but de Ben Yedder pour repartir de Séville avec le goût de l'amertume en bouche.

FC Séville 1-0 Olympique lyonnais

Buts : Ben Yedder (52e) pour Séville

Le sourire est franc. Les mains sont agitées un peu maladroitement. Wissam Ben Yedder ne sait pas trop comment célébrer son but, mais peu importe, il savoure. Pleinement, même. Déjà, parce que ce but vient de délivrer les siens dans une rencontre jusque là indécise. Mais surtout parce que l'ancien toulousain fête là son tout premier but en Ligue des Champions. Compétition qu'il venait de découvrir 52 minutes plus tôt. Un dépucelage plutôt réussi, donc. Dommage pour l'OL la situation aurait pu être vraie pour Nabil Fekir si la frappe du prodige lyonnais n'était pas venue s'écraser sur la transversale de Rico après dix minutes de jeu. Comme quoi, il faut souvent peu de choses pour qu'un sourire change de visage.

À armes égales


Après leur entrée en lice réussie face à Zagreb, les Lyonnais avaient bien l'intention de continuer sur leur bonne lancée européenne en posant le pied à Séville, ce mardi soir. Des intentions confirmées par un début match plutôt prometteur, à l'image de ce ballon qui circule bien entre les lignes du désormais fidèle 352 de Bruno Génésio. Et si les Espagnols ne sont pas non plus étouffés par la domination lyonnaise, ce sont bien les Gones qui vont frapper les premiers. Bagarreur, Nabil Fekir récupère un ballon aux vingt mètres, à droite de la surface, se défait de deux défenseurs et envoie un amour de frappe qui s'en va cabosser la transversale de Rico.

Secoués, les Sévillans ne tarde toutefois pas à réagir par l'intermédiaire de Wissam Ben Yedder qui trompe Lopes d'une belle tête, mais l'ancien toulousain voit son but refusé ; Escudero, le centreur, étant signalé hors jeu au début de l'action. Si on annonçait l'enfer à l'OL avant la rencontre, sur la pelouse, les deux équipes se livrent un duel plus qu'équilibré. Avec de l'engagement, du rythme et des offensives. Bref, une belle joute européenne. Qui n'a toujours pas trouvé son favori au moment où les deux équipes regagnent les vestiaires.

Ben Yedder ouvre son compteur européen


La pause n'a visiblement pas eu le temps de refroidir…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant