L'OL a fait ses adieux définitifs à Gerland

le
1
L'OL a fait ses adieux définitifs à Gerland
L'OL a fait ses adieux définitifs à Gerland

« On doit bien ça à ce stade... » murmurait Jordan Ferri avant la der des ders à Gerland. Cette fois, c'est fini. L'OL a fait ses adieux définitifs à son enceinte historique. Le prochain match à domicile, l'OL le disputera dans son Grand Stade, à Décines, le 9 janvier 2016. Les Lyonnais avaient à coeur de quitter Gerland sur une bonne note, mais aussi de se rassurer après la claque reçue à Paris (5-1) dimanche.

L'adversaire du soir, Tours, 13e de Ligue 2, qui n'avait remporté qu'un seul de ses huit derniers matchs de championnat, semblait la proie idéale pour ce Lyon convalescent (cinq défaites lors des sept derniers matchs officiels).

Il n'en a rien été. Sans idée, triste dans le jeu, l'OL est incapable de mettre du rythme. Gerland, qui est très loin d'avoir fait le plein pour cette dernière (un peu plus de 15 000 personnes seulement), s'endort. « Mouillez le maillot », scandent les Bad Gones, le principal groupe de supporteurs, délocalisé pour cette rencontre dans la tribune Jean Bouin, comme à leurs débuts en 1987. Histoire de boucler la boucle. Dans l'ennui général, l'OL obtient un pénalty, suite à une faute de Cillard sur Ghezzal. Beauvue, si décrié depuis des semaines, transforme et inscrit par ailleurs son premier but à Gerland depuis son arrivée (1-0, 38e).

Beauvue, sauveur d'un soir

Mais le Lyon de 2015-2016 n'est à l'abri de rien. Fragile, il concède des occasions. Tours égalise, logiquement, par Tandia, étrangement seul, sur un centre de Santamaria (1-1, 72e). Le stade s'agace, siffle certains de ses joueurs. La dernière rencontre à Gerland se dispute dans une atmosphère vraiment particulière. La fête n'a pas lieu. Les situations favorables se multiplient, mais il était dit que ce serait la soirée de Beauvue.

L'ancien joueur de Guingamp double la mise en fin de match (2-1, 85e), sur un centre en retrait de Malbranque, et envoie l'OL en quarts de finale de la Coupe de la Ligue dans un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • solo92 il y a 12 mois

    une page se tourne