L'OIM redoute que l'EI utilise des boucliers humains à Mossoul

le
0
    GENEVE, 18 octobre (Reuters) - Des dizaines de milliers de 
civils pourraient être utilisés comme boucliers humains à 
Mossoul, a dit mardi l'Organisation internationale pour les 
migrations (OIM). 
    Thomas Weiss, qui dirige la mission de l'OIM en Irak, a 
également déclaré redouter une envolée du nombre d'habitants 
forcés de fuir les zones de combats à mesure que progresseront 
les opérations militaires. 
    L'OIM a commencé à se procurer des masques à gaz de peur que 
les djihadistes recourent à des armes chimiques mais elle n'en 
pas obtenu beaucoup, a-t-il ajouté. 
    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a de son 
côté renforcé ses centres médicaux, afin notamment d'être en 
mesure de soigner des patients qui auraient été victimes d'armes 
chimiques, a dit Robert Mardini qui dirige les opérations du 
CICR au Proche et Moyen-Orient. 
    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a 
parallèlement demandé à tous les belligérants d'épargner les 
civils et de permettre l'évacuation des blessés. 
    Les forces gouvernementales irakiennes, soutenues par la 
coalition sous commandement américain, ont lancé lundi une 
offensive attendue de longue date pour reprendre Mossoul, 
dernier grand fief de l'Etat islamique en Irak. 
     
    * Voir aussi 
    LE POINT sur la bataille de Mossoul   
 
    <^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 
LE POINT sur la bataille de Mossoul      
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^> 
 (Tom Miles et Stephanie Nebehay, Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant