L'OIM redoute les effets de l'indécision des Européens

le
1

GENEVE, 15 septembre (Reuters) - L'indécision politique qui règne parmi les Etats membres de l'Union européenne pourrait aboutir à de nouveaux naufrages meurtriers en mer Méditerranée, a déploré mardi l'Organisation internationale des migrations (OIM), exhortant les Européens à un accord de partage des responsabilités. Depuis le début de l'année, quelque 464.876 personnes ont traversé la Méditerranée au péril de leur vie, a annoncé l'OIM. Son précédent relevé, vendredi, faisait état de 432.000 passages. "Alors que les dangers augmentent, nous craignons que l'indécision en Europe ne conduise à des décès supplémentaires en mer Egée", a dit Leonard Doyle, porte-parole de l'OIM, lors d'un point de presse à Genève. Plus il faudra du temps à l'UE pour prendre des décisions politiques, plus il y aura de chaos, a-t-il indiqué. "La décision prise par plusieurs gouvernements de mettre en place des contrôles aux frontières aura un effet très dommageable", a-t-il ajouté. LIEN Pour retrouver LE POINT sur la crise des réfugiés: ID:nL5N11B061 (Stephanie Nebehay; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4709037 le mardi 15 sept 2015 à 12:07

    ce n'est pas un problème seulement européen. Que fait la communauté internationale ?