L'OIAC condamne l'usage de gaz chimiques en Syrie

le
2
    AMSTERDAM, 11 novembre (Reuters) - Le conseil exécutif de 
l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a 
adopté vendredi une résolution condamnant l'emploi d'agents 
toxiques par le gouvernement syrien et par les djihadistes du 
groupe Etat islamique dans la guerre civile qui ravage la Syrie, 
a-t-on appris de source proche des discussions. 
    Le texte, d'inspiration américaine, a été adopté par 28 des 
41 membres du conseil, qui étaient réunis à huis clos, a précisé 
cette source.  
    L'Allemagne, la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne 
ont notamment voté pour ce texte que quatre pays - la Russie, la 
Chine, l'Iran et le Soudan - ont rejeté. Il y a eu neuf 
abstentions. 
    "Il existe une volonté claire parmi la communauté 
internationale de tenir responsables de leurs actes ce qui ont 
utilisé ces armes ignobles", a commenté le chef de la diplomatie 
britannique, Boris Johnson, dans un communiqué. 
    Une enquête internationale menée sur treize mois par l'OIAC 
et les Nations unies a abouti à la publication d'une série de 
rapports établissant que les forces pro-gouvernementales 
syriennes avaient employé des bombes au gaz chloré contre des 
civils. L'EI s'est rendu pour sa part coupable d'attaques au gaz 
moutarde. 
    Au moment où le conseil de l'OIAC se réunissait, le 
ministère russe de la Défense a réclamé de son côté que 
l'organisation internationale envoie d'urgence une mission à 
Alep pour enquêter sur des attaques chimiques qu'il attribue aux 
rebelles. 
    Moscou dit détenir des éléments établissant avec une 
probabilité élevée que les insurgés ont employé des obus au gaz 
chloré et au phosphore blanc sur le quartier des "1.070 
Appartements", situé à la pointe sud-ouest de la ville et 
théâtre cette semaine d'intenses combats.   
 
 (Anthony Deutsch; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 6 mois

    Quelle lâcheté devant les agresseurs américains alors que les enquêtes sérieuses ont montré que seuls les terroristes avaient, avec l'aide américaine et turque, fait usage d'armes chimiques !

  • Berg690 il y a 6 mois

    L'OIAC, encore un machin télécommandé. Aucune fiabilité.