L'offre ferme d'EDF sur les réacteurs d'Areva prendrait des mois

le
0
L'OFFRE D'EDF SUR LES RÉACTEURS D'AREVA PRENDRAIT DES MOIS
L'OFFRE D'EDF SUR LES RÉACTEURS D'AREVA PRENDRAIT DES MOIS

PARIS (Reuters) - Le dépôt par EDF d'une offre ferme de reprise de l'activité réacteurs nucléaires d'Areva ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois, a-t-on appris vendredi auprès d'une source au fait du dossier.

L'Etat français a validé le 3 juin le projet de reprise par EDF de cette activité (Areva NP) et donné un mois aux deux groupes pour s'entendre sur "les principes" du projet. Il a également annoncé qu'il recapitaliserait Areva, en grandes difficultés financières, "à la hauteur nécessaire".

"Il n'y aura pas d'offre signée (...) en juillet. Ce sera plutôt pour la rentrée", a-t-on déclaré, confirmant une information du quotidien Les Echos. EDF n'a pas souhaité commenter ces informations et Areva ne s'est pas exprimé dans l'immédiat.

Selon plusieurs sources au fait du dossier, l'offre indicative déposée par EDF le 22 mai valorise Areva NP un peu plus de deux milliards d'euros, alors que la société vaut 2,7 milliards dans les comptes d'Areva.

Areva a fait savoir le 10 juin qu'il demandait à EDF de relever son offre et de s'engager sur certains projets qui risquent de peser sur l'avenir de son fournisseur, tels que celui de l'EPR finlandais (OL3).

(Geert De Clercq, édité par Benjamin Mallet et Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant