L'offre de fiction américaine continue à progresser à la télévision

le
0
"Mentalist" est l'une des séries américaines les plus regardées en France. Warner Bros. All Rights Reserved.
"Mentalist" est l'une des séries américaines les plus regardées en France. Warner Bros. All Rights Reserved.

(AFP) - La fiction française peine toujours à résister face aux séries américaines, dont le nombre de soirées continue à progresser sur les chaînes historiques, même si leur part dans les meilleures audiences à la télé recule, selon le "Baromètre 2013 de la création TV", publié jeudi.

En 2012, 370 soirées de fictions américaines ont été diffusées sur les chaînes historiques (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6 et Arte), contre 316 de fiction française, selon ce baromètre rendu public jeudi par l'Association pour la Promotion de l'Audiovisuel, à l'occasion de la 10e journée de la création TV à Fontainebleau.

C'est plus qu'en 2011, où la fiction américaine avait occupé 365 soirées. C'est aussi la troisième année consécutive que les séries américaines représentent un plus grand nombre de soirées que la fiction française, dont l'offre a baissé de six soirées par rapport à 2011.

En revanche, alors que la fiction enregistre seulement 43 des 100 meilleures audiences de la télévision en 2012 (contre 76 en 2011), la présence des séries américaines dans le classement recule nettement.

Seules 38 des meilleures audiences sont réalisées par des séries américaines, contre 72 en 2011. Il s'agit d'épisodes issus essentiellement de trois séries: "Mentalist" (21 épisodes), "Esprits criminels" (9) et "Dr House" (7).

La fiction française, elle, ne réalise que cinq de ces meilleures audiences (avec la série "Nos chers voisins" sur TF1), contre quatre en 2011.

Le volume annuel de production de fiction est pour sa part en légère baisse, avec 768 heures (-0,8% par rapport à 2011).

Cette production est majoritairement composée de séries: elles représentent 629 heures, en hausse de 0,5% par rapport à 2011, soit 81,9% du volume de fiction produite. Toutes les chaînes à l'exception d'Arte commandent majoritairement des séries.

Ce sont les chaînes publiques qui financent le plus la fiction française, mais leur apport financier est en baisse de 15,6%, à 255,6 millions d'euros.

L'investissement des chaînes de la TNT a augmenté de 114,4%, mais reste faible à 8,1 millions d'euros. Il est de 144,4 millions pour TF1, 31,8 millions pour Canal+ et 19,9 millions pour M6.

Quant à la stratégie de programmation, elle reste différente selon les chaînes: en première partie de soirée, la fiction est majoritairement américaine sur TF1, Canal+ et M6, mais majoritairement française sur France 2 et France 3 et européenne non française sur Arte.

En 2012, les séries américaines ont occupé 94% des premières parties de soirées consacrées à la fiction sur M6.

slb/pjl/bma

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant