L'office européen de lutte antifraude veut recouvrer 900 mlns

le , mis à jour à 19:09
0

BRUXELLES, 2 juin (Reuters) - L'Office européen de lutte antifraude (Olaf) a recommandé l'année dernière à la Commission européenne de recouvrer 900 millions d'euros détournés de leur objectif et que ce montant soit réaffecté au budget de l'Union, montre un rapport publié mardi. L'Olaf, qui enquête sur les fraudes au détriment du budget de l'UE, sur les affaires de corruption et les fautes graves commises au sein des institutions européennes, dit avoir reçu 1417 allégations de fraude potentielle en 2014, un niveau sans précédent depuis sa création. La question de la fraude au budget européen est devenue d'autant plus sensible ces derniers temps que de nombreux adversaires de l'Union dénoncent les dépenses des institutions européennes, accusées de gaspiller l'argent du contribuable. En 2014, 205,5 millions d'euros ont été recouvrés par les autorités européennes, dit l'Olaf dans son rapport annuel qui souligne qu'il existe parfois un décalage de plusieurs années entre l'émission d'une recommandation et le recouvrement. En moyenne, seules un tiers des recommandations de l'Olaf sont suivies d'effet. Giovanni Kessler, directeur général de l'organisme, explique que la hausse du nombre de recommandations enregistré en 2014 ne témoigne pas forcément d'une augmentation de la corruption, mais qu'elle reflète plutôt une prise de conscience plus forte chez les citoyens européens et l'amélioration des capacités d'enquête de l'Olaf. (Francesco Guarascio,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant