L'office anti-fraude du Parlement européen saisi au sujet du FN

le
2

STRASBOURG, 9 mars (Reuters) - Le Parlement européen a saisi lundi l'Office européen de lutte anti-fraude (Olaf) au sujet de vingt assistants parlementaires FN soupçonnés de ne pas travailler pour l'institution, a-t-on appris auprès du Parlement, confirmant une information du Monde. Les instances du Parlement doutent de la véracité de leurs fonctions, au vu d'éléments tels que leur adresse, puisqu'ils sont enregistrés au siège du parti à Nanterre (Hauts-de-Seine) ou aux informations disponibles sur le site internet du FN. "Ces vingt assistants parlementaires ne travailleraient peut-être pas pour les députés européens si l'on se réfère à leur profil sur le site du Front national et à l'organigramme publié par le parti", a dit à Reuters Marjory Van den Broeke, chef de l'unité presse du Parlement. La saisie de l'Olaf est "une obligation" réglementaire pour les fonctionnaires européens dès lors qu'il existe des soupçons étayés de fraudes éventuelles, a précisé Marjory Van den Broeke. Selon Le Monde, qui a rapporté l'information le premier, certains de ces assistants parlementaires occupent des postes stratégiques au Front national, conseillant directement Marine Le Pen, sa présidente, ou Jean-Marie Le Pen, son père et président d'honneur. Or, souligne le quotidien sur son site internet, ils sont rémunérés par l'Union européenne. Selon Le Monde, le préjudice s'élèverait sur la législature actuelle à 7,5 millions d'euros. Sur son compte Twitter, le vice-président du Front national Florian Philippot accuse le Premier ministre, Manuel Valls, d'être à l'origine de cette saisie et d'avoir sollicité le président du Parlement, Martin Schulz, pour "monter une affaire bidon". "Dans le fond, Schulz a raison. Nos assistants ne travaillent pas pour l'Union européenne mais contre elle", ajoute l'un des 23 députés FN au Parlement européen. (Gilbert Reilhac et Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le lundi 9 mar 2015 à 22:48

    Maudite soit l'Union européenne. Que le FN la détruise !

  • M1903733 le lundi 9 mar 2015 à 21:59

    On appèle cela '' chercher des poux dans la tête''