L'offensive sur Mossoul peu probable cette année, juge un responsable kurde

le
0
    ERBIL, Irak, 16 janvier (Reuters) - Il est peu probable que 
les forces irakiennes lancent cette année une contre-offensive 
pour reprendre la ville de Mossoul, capitale de facto de 
l'organisation Etat islamique (EI) dans le nord du pays, a 
déclaré à Reuters le vice-Premier ministre du gouvernement 
régional du Kurdistan irakien. 
    "Je ne pense pas que l'offensive sur Mossoul pourra avoir 
lieu cette année", a déclaré Qubad Talabani dans une interview 
accordée à Reuters.  
    "Je ne pense pas que les forces armées irakiennes sont 
prêtes et je ne pense pas que la coalition internationale 
(conduite par les Etats-Unis) a confiance dans la capacité de 
quiconque à se préparer à temps pour une offensive cette année", 
a-t-il ajouté. 
    Mossoul, la deuxième ville d'Irak, a été conquise par les 
combattants de l'EI en juin 2014. 
    Fin décembre, le Premier ministre irakien, Haïdar al Abadi, 
a affirmé que l'année 2016 verrait la défaite totale des 
djihadistes de l'organisation d'Abou Bakr al Baghdadi. "Nous 
allons entreprendre de libérer Mossoul et cela sera le coup 
fatal et final (porté) à Daech", a-t-il ajouté. (voir 
 ID:nL8N14H28F ) 
 
 (Isabel Coles; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant