L'offensive estivale de Manuel Valls

le
4
Le ministre de l'lntérieur profite des vacances pour développer son discours de fermeté et afficher ses ambitions.

Lorsque la polémique sur les vacances des ministres a éclaté, il a été le seul à réagir. Alors que certains de ses collègues du gouvernement, appuyés par Jean-Marc Ayrault, réclamaient quelques jours de repos, Manuel Valls a rétorqué qu'«un ministre n'est jamais fatigué». L'occasion était trop belle pour celui qui veut apparaître comme le meilleur élève de la classe gouvernementale. Amateur, donc, de devoirs de vacances.

Alors que la session parlementaire s'est achevée et que le dernier conseil des ministres de l'année se tient vendredi, les ministres, même les plus médiatiques, ont tendance à alléger leur dispositif de communication. Valls, lui, occupe l'espace, pose des jalons. Il a débuté le mois par un déplacement remarqué en Camargue, s'offrant le luxe de prononcer un discours de politique générale à la veille de l'intervention télévi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ref1929 le mardi 30 juil 2013 à 02:42

    L'offensive il va la sentir passer aux municipales...

  • mlaure13 le lundi 29 juil 2013 à 14:19

    dénonce "l'absence d'une politique"???...C'est complètement FAUX !...Le PS mène une politique bien pensée, qui consiste à mettre en place tous les éléments et ingrédients nécessaires à son maintien aux commandes, et ce , A N'IMPORTE QUEL PRIX ET CASSE POUR LES FRANçAIS...Et çà, il faut bien le comprendre...d'où notre devoir de les en empêcher !...

  • dhote le lundi 29 juil 2013 à 13:11

    Nous attendons des actes et non des paroles.

  • pleprise le lundi 29 juil 2013 à 12:41

    De ferme il n'y a que le discours. Il fait illusion, mais il est aussi nul que tous ses autres collègues du gouvernement !