L'offensive des forces irakiennes vers Mossoul marque le pas

le
0
    ERBIL, Irak, 25 mars (Reuters) - Les forces irakiennes 
progressent lentement au lendemain du lancement d'une offensive 
en direction de Mossoul, la métropole du Nord tenue par les 
djihadistes de l'Etat islamique. 
    Soutenue par des milices kurdes et la coalition conduite par 
les Etats-Unis, l'armée a repris trois villages jeudi dans le 
secteur de Makhmour, dit-on de source militaire, ce qu'à 
confirmé Nadjat Ali, un chef des peshmergas. 
    Les forces gouvernementales, précise-t-on de même source, 
s'apprêtent à donner l'assaut à un autre village, mais les mines 
et les pièges laissés par les djihadistes ralentissent leur 
progression, tout comme les attentats suicide à la voiture 
piégée. 
    L'armée a déployé plusieurs milliers d'hommes ces dernières 
semaines autour de Makhmour, où les peshmergas et des unités 
américaines sont également présents. Cette localité située à une 
soixantaine de kilomètres au sud de Mossoul est en passe de 
devenir le principal point d'appui de l'offensive.   
    Les autorités irakiennes assurent que la ville sera reprise 
avant la fin de l'année, mais beaucoup d'interrogent sur les 
capacités réelles d'une armée qui n'a opposé aucune résistance 
sérieuse aux combattants de l'EI, lorsqu'il s'en sont emparée en 
juin 2014. 
 
 (Isabel Coles, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant