L'OFCE constate le lent redressement de l'économie française

le
12
L'ÉCONOMIE FRANÇAISE SE REDRESSE LENTEMENT, SELON L'OFCE
L'ÉCONOMIE FRANÇAISE SE REDRESSE LENTEMENT, SELON L'OFCE

PARIS (Reuters) - L'économie française devrait poursuivre cette année et l'an prochain sa fragile reprise entamée en 2015 malgré les répercussions négatives du "Brexit" et des attentats, estime l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Dans ses dernières perspectives publiées mercredi, l'institut de recherches économiques a revu en légère baisse ses projections de croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France, à 1,4% pour 2016 et 1,5% pour 2017, contre 1,6% pour les deux années auparavant.

Ces chiffres, supérieurs à ceux des grandes institutions internationales comme l'OCDE ou le FMI, qui tablent sur une croissance de 1,3% cette année et en 2017, se rapprochent du scénario d'une croissance de 1,5% sur les deux années maintenu par le gouvernement, même s'il est également battu en brèche par les économistes.

Malgré les répercussions négatives du Brexit sur le commerce extérieur et des attentats de l'été sur le tourisme - qui, combinés, amputeraient la croissance de 0,1 point de PIB en 2016 et de 0,2 point de PIB en 2017 - l'économie française continue donc de croître "à un rythme légèrement supérieur à son potentiel (1,3%)", relève l'OFCE.

Cette croissance poussive, également pénalisée par le trou d'air du milieu d'année, avec les grèves et les inondations du printemps, serait essentiellement entretenue par la demande intérieure cette année.

La progression de 1,5% de la consommation des ménages devrait s'accompagner d'une nette accélération de l'investissement (en hausse de 2,7% après +0,9% l'an dernier), sous l'effet combiné du redressement du taux de marge des entreprises, du contexte de taux bas et du prolongement de la mesure de suramortissement fiscal.

Une infime accélération sera observée en 2017, notamment parce que la politique budgétaire nationale ne sera pas un frein pour le PIB pour la première fois depuis sept ans, observe l'OFCE.

L'institut s'attend aussi à ce que la contribution du commerce extérieur à la croissance redevienne positive l'an prochain.

Ce niveau de croissance sera cependant suffisant pour observer des créations d'emplois dynamiques permettant de ramener le taux de chômage à 9,6% à la fin de l'année et à 9,4% fin 2017.

Selon les projections de l'OFCE, le déficit public s'établirait à 3,3% du PIB cette année et 2,9% en 2017, la France repassant ainsi sous le seuil des 3% conformément aux engagements pris à l'égard de ses partenaires européens.

Sur ce point, l'institut se montre un peu moins optimiste que le gouvernement. Le projet de budget 2017, qui a entamé mardi son parcours au Parlement réaffirme l'objectif d'un déficit public à 2,7% du PIB - après 3,3% cette année - malgré les doutes du Haut conseil des finances publiques (HCFP) et des économistes.

"L'économie française, bien que malmenée par de nouveaux chocs et loin d'avoir effacé tous les stigmates de la crise, se redresse peu à peu, comme en témoigne l'amélioration graduelle de la situation financière des agents économiques : hausse du taux de marge des entreprises, rebond du pouvoir d'achat des ménages, baisse du déficit et stabilisationde la dette publique", conclut l'OFCE.

(Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • renard il y a un mois

    Quand on écoute Eric Heyer, on entend que les déficits ont disparu, que le plein emploi est à nos portes, que la croissance est au rendez-vous, etc... Seul problème, il n'y a qu'Eric Heyer qui croit et dit cela, tout le monde pense le contraire, même les socialos. Quand aux français, ils apprécieront...

  • M3471517 il y a un mois

    On peut être socialiste sans faire partie du PS ni de la gauche. D'ailleurs, tous les politiques français sont fondamentalement socialistes et c'est bien pourquoi ils rechignent à réformer.

  • lorant21 il y a un mois

    OFCE: présidé par l'ancien conseiller économique de A.Montebourg... quelques perles: "En 1997, l'OFCE s'est fait remarquer par ses prises de position en faveur de la loi des 35 heures." "Les économistes de l'OFCE considèrent que la dépense publique ne constitue pas un frein à la croissance, mais au contraire peut permettre de relancer l'économie et l'activité. " ... "En 2014, Éric Heyer estime que Hollande a quasiment respecté son engagement sur le chômage des jeunes".. j'en passe..

  • M7403983 il y a un mois

    Quoi qu'il en soit, Hollande n'est plus crédible (il n'imprime plus ou il pédale dans la choucroute , c'est comme l'on veut) La crédibilité de ce petit bonimenteur était déjà à un niveau proche de l'étiage en 2012 et il a quand même réussi à boire la tasse !!! Un exploit certes !!!!!!

  • Alananas il y a un mois

    "l'actuel gouvernement obtienne de moins mauvais résultats que ses prédécesseurs" Nous avons un comique !

  • M5579611 il y a un mois

    L'OFCE a été créé par Raymond Barre, qui, comme chacun sait, n'était pas socialiste.Dommage pour les imbéciles qui n'admettent pas que l'actuel gouvernement obtienne de moins mauvais résultats que ses prédécesseurs!

  • GR207 il y a un mois

    Quel crédit accorder à cet organisme supranational composé de fonctionnaires internationaux avec des privilèges exorbitants qui se sont régulièrement trompés sur toutes leurs prévisions depuis 40 ans ? Bien sûr les "experts" de l'OFCE ont majoritairement leur carte du PS... alors leurs rapports...

  • BARIL22 il y a un mois

    ça va mieux, lent redressement de la France, rapide hausse du chomage.

  • lorant21 il y a un mois

    Les programmes des extrêmes (FN, FG) sont les mêmes: repli sur soi, aucune vraie reforme, déficit, sortie de l'euro..

  • jmlhomme il y a un mois

    Laissons nous esperer qu le rebond sera d'autant plus fort.... Aprés la grande reforme à venir nous allons connaitre de belles années enfin. Mais cette réforme sera difficile. Si cela passe il y en a pour 10 ans de bons résultatsQue cette reforme viennent de gauche ou de droite , d'extreme gauche ou d'extreme droite.... Il faut changer. Vous remarquerez que les programmes des extremes sont en fait trés coherents meme si franchement contraires entre eux. Agissez donc un peu

Partenaires Taux