L'odeur des porcheries fait monter la tension

le
0
Une étude américaine montre que l'augmentation des mauvaises odeurs et des concentrations d'hydrogène sulfuré provoque une élévation de la tension artérielle. » Les différentes valeurs de la pression artérielle

Les populations vivant à proximité d'une porcherie industrielle ne subissent pas seulement les mauvaises odeurs de lisier. Elles respirent aussi un air pollué par un cocktail d'ammoniaque, d'hydrogène sulfuré, de poussières et de composés volatils de toute sorte. Des études conduites en Allemagne et aux États-Unis ont montré que les mauvaises odeurs sont ressenties comme une agression et qu'elles affectent le moral. Les personnes ont tendance à se calfeutrer chez elles, elles renoncent à jardiner, à accueillir de la famille ou avoir des contacts avec des voisins. La pollution provoque des irritations des yeux et du nez et de la gorge.

L'impact des porcheries industrielles n'est donc pas exclusivement environnemental comme les polémiques s...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant