L'Oculus Rift star de la rentrée high-tech en France

le
0
L'Oculus Rift star de la rentrée high-tech en France
L'Oculus Rift star de la rentrée high-tech en France

Commercialisé depuis mars 2016 aux États-Unis et dans une vingtaine de pays, l'Oculus Rift arrive enfin en France le 20 septembre et est déjà disponible en précommande à 699 euros sur certains sites parmi lesquels Amazon. Pionnier de la réalité virtuelle, Oculus VR a pendant longtemps communiqué sur cet ambitieux projet avant de se faire racheter en 2014 par Facebook.A brancher sur son PC

L'Oculus Rift comporte deux écrans AMOLED ajustables, un micro et un système audio intégrés. Selon ses concepteurs, il se veut aussi simple à mettre sur la tête qu'une casquette de baseball.

Il faut toutefois prévoir un PC relativement puissant pour pouvoir profiter de l'Oculus Rift, que ce soit au niveau de la carte graphique (NVIDIA GTX 970 / AMD R9 290 ou plus récent), du processeur (Intel i5-4590 minimum), de la RAM (8Go) ou des sorties USB (3). Oculus VR s'est allié à Microsoft pour proposer un produit non seulement compatible avec Windows 10, mais également capable de streamer les jeux de la Xbox One pour peu que celle-ci soit connectée à un ordinateur. C'est pourquoi une manette Xbox One est livrée avec le casque.

4 années de développement

Ce casque est l'aboutissement d'un long cycle durant lequel plusieurs prototypes ont jeté les bases du Rift. C'est en 2012 que le projet fait le buzz en récoltant près de 2,5 millions de dollars via une campagne de financement sur la plate-forme Kickstarter. Il aura donc fallu près de quatre ans pour le projet soit enfin commercialisé dans sa version finale. Entre temps, plusieurs prototypes sont présentés dans différents salons, dont le CES à Las Vegas (États-Unis), où ils ont à chaque fois déchainé les passions.

Début 2014, Oculus VR est racheté pour environ 2 milliards de dollars par Facebook. A quelques jours de la sortie du Rift, lors du Mobile World Congress de Barcelone (Espagne), Mark Zuckerberg s'enthousiasmait d'ailleurs pour la réalité virtuelle, émerveillé à l'idée de pouvoir ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant