L'Oculus Rift enfin (presque) dévoilé

le
0
L'Oculus Rift enfin (presque) dévoilé
L'Oculus Rift enfin (presque) dévoilé

À quelques heures de sa présentation officielle en marge de l'E3 à Los Angeles (États-Unis), l'Oculus Rift fait l'objet d'importantes fuites sur le site VRfocus, à la fois sur son aspect et ses premières spécificités techniques.VRfocus publie non seulement des images du futur casque à réalité virtuelle (repérées sur Reddit), mais met également en ligne ce qui ressemble à une maquette de la future page officielle du casque, avec son bouton pour le précommander le casque.

Pour rappel, ce type de périphérique a pour but d'immerger son utilisateur dans un monde plus ou moins imaginaire, à 360 degrés, qu'il s'agisse de se fondre dans un documentaire ou de se plonger dans l'univers d'un jeu vidéo par exemple.

Les photos montrent un casque entièrement noir, équipé d'une caméra frontale et d'écouteurs. Les responsables du projet ont confirmé qu'il s'agissait de vraies photos du casque, sans pour autant en préciser l'ancienneté.

Après des années de développement, la société américaine Oculus, qui appartient désormais à Facebook, commencera à commercialiser son casque de réalité virtuelle Oculus Rift début 2016. Un pack PC/casque à 1.500 dollars (environ 1.330 euros) a d'ores et déjà été annoncé.

Samsung et HTC comme concurrents

S'il est le casque le plus attendu du marché, il ne sera en revanche pas le premier à être mis en vente. Ainsi Samsung propose déjà le Gear VR, un casque compatible uniquement avec le Galaxy Note 4 et disponible à 199 euros. Fin 2015, c'est le HTC Vive, fruit d'une collaboration entre HTC et Valve Software qui est attendu.

D'autres sociétés tentent le pari des casques à réalité virtuelle alternatifs, comme le fabricant français Archos qui propose ses VR Glasses, compatibles avec n'importe quel smartphone d'au maximum 6 pouces, au tarif imbattable de 29,99 euros, ou bien encore Google et son Project Cardboard, des lunettes en carton à réaliser soi-même, permettent aux consommateurs de se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant