L'OCDE revoit ses prévisions en baisse

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Aux États-Unis, l'activité devrait progresser de 1,9 % cette année et de 2,8 % en 2014. Au sein de la zone euro, un recul du PIB de 0,6 % est attendu cette année, suivi d'un rebond de 1,1 % en 2014, tandis que le PIB du Japon devrait enregistrer une croissance de 1,6 % en 2013 et de 1,4 % en 2014.

"L'économie mondiale se renforce peu à peu, mais la reprise demeure fragile et inégale", a déclaré le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría. "Des politiques monétaires favorables, l'amélioration des conditions financières sur les marchés, ainsi que la restauration graduelle de la confiance, sont à l'origine de la reprise". 

"Les efforts budgétaires réalisés ces dernières années commencent à porter leurs fruits, a souligné Angel Gurría. Plusieurs pays s'acheminent vers la stabilisation de leur ratio dette publique/PIB et, par conséquent, vers une diminution progressive de leur endettement à long terme". 

Bien que les risques d'une tendance baissière des perspectives se soient atténués,
ils demeurent importants, indique l'OCDE. Des interactions négatives entre les banques insuffisamment capitalisées, les finances publiques et l'économie réelle représentent toujours un risque substantiel dans la zone euro. La situation budgétaire reste préoccupante aux États-Unis et au Japon en l'absence de plans crédibles à moyen terme. 

La fin future des mesures de politique monétaire exceptionnelles
qui ont été adoptées pourrait constituer une source d'instabilité sur les marchés. Par conséquent, il existe un risque que les taux de croissance potentielle soient in fine inférieurs aux estimations actuelles, suite à la crise économique mondiale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant