L'OCDE reconnaît ses erreurs de prévision

le
0

L'institution reconnaît aujourd'hui qu'elle n'avait pas prévu l'effondrement de l'économie mondiale en 2008, pas plus qu'elle n'avait su anticiper le choc pétrolier de 1973. Elle s'engage à en tirer les leçons, dans une étude dont il faut saluer l'honnêteté.

Faute avouée est à demie pardonnée. L'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) vient de reconnaître qu'elle s'est beaucoup trompée dans ses prévisions entre 2007 et 2012, autrement dit pendant les six années qui couvrent la crise économique la plus grave qu'ait connu le monde depuis la décennie 1930.

Dans une note d'une douzaine de pages, l'OCDE admet n'avoir nullement prévu l'effondrement de l'activité économique qui a atteint 5 % d'un semestre sur l'autre à l'hiver 2008-2009. Et sur l'ensemble des années 2007-2009 elle estime avoir surestimé en moyenne de 2,6 points chaque année le taux de croissance pour les 34 pays membres de l'organisation internationale, considérés trad...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant