L'OCDE réclame un assouplissement du marché du travail

le
0
François Hollande veut poursuivre les réformes, mais doit concilier sa gauche en vue des élections de 2017.
François Hollande veut poursuivre les réformes, mais doit concilier sa gauche en vue des élections de 2017.

Le diagnostic est de facture très classique. Mais alors que le gouvernement hésite à poursuivre les réformes, le rapport économique 2015 de l'Organisation de développement et de coordination économique (OCDE) sur la France, dévoilé jeudi, devrait probablement jouer son rôle d'aiguillon. Les experts de l'institution internationale reconnaissent au gouvernement d'"importantes réformes structurelles favorables à la croissance", mais l'appellent à aller plus loin pour soutenir l'activité plutôt que de compter sur la seule amélioration de la conjoncture pour faire baisser le chômage d'ici à 2017. Les jeunes, premières victimes du marché du travailAu moment où l'exécutif envisage d'assouplir les conditions de signatures "d'accords de maintien de l'emploi", permettant aux entreprises de négocier les salaires et le temps de travail en cas de difficultés économiques, l'OCDE fait de la réforme du marché du travail "le défi le plus important" pour "promouvoir la création d'emplois". De quoi donner des arguments au Medef qui réclame un assouplissement des contrats de travail."La protection accordée aux salariés en contrat de travail indéterminé est un frein à la mobilité du travail, malgré les avancées permises par les réformes des procédures de licenciements collectifs et la mise en place de la procédure de rupture conventionnelle", écrivent les économistes de l'OCDE, qui s'alarment d'un marché du travail de plus en plus segmenté...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant