L'OCDE préconise des taux stables

le
0
Alors que la reprise a ralenti plus que prévu dans les pays développés, l'Organisation table sur une croissance économique comprise entre 2% et 2,5% en moyenne dans les pays développés.

Quelques heures avant une communication très attendue de la Fed et à la veille de la conférence mensuelle de la Banque centrale européenne, l'OCDE dit ne pas s'attendre à une remontée des taux d'intérêt avant 2012.

«En raison de la faible croissance aux Etats-Unis et dans la zone euro, et à condition que les anticipations inflationnistes restent bien ancrées, la normalisation des taux d'intérêt ne devrait se produire au plus tôt qu'à partir du premier semestre 2012, à un rythme qui assure que la politique monétaire reste accommodante», explique l'Organisation pour la coopération et le développement économiques dans ses prévisions publiées ce mercredi.

Finances publiques exsangues

En d'autres termes, la politique monétaire doit prendre le relais des politiques budgétaires de relance. Ces dernières sont en voie d'extinction, la faute aux finances publiques exsangues des pays développés. Cela n'est pas sans impact sur l'économie. «Le soutien de la relance

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant