L'OCDE pour un assouplissement des règles budgétaires en Europe

le
0
L'OCDE pour un assouplissement des règles budgétaires en Europe
L'OCDE pour un assouplissement des règles budgétaires en Europe

ROME (Reuters) - L'Union européenne devrait exclure les investissements publics du calculs des déficits budgétaires et émettre des euro-obligations pour favoriser la croissance, a dit dimanche l'économiste en chef de l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE).

Dans un entretien publié par La Stampa, Pier Carlo Padoan estime que le "pacte budgétaire" destiné à contrôler les finances publiques des pays de l'Union ne devait pas être renégocié, tout se prononçant en faveur de nouvelles règles en matière d'évaluation des déficits et de la dette.

"Les dépenses d'investissement devraient être exclues du calcul des déficits et de la dette. Des euro-obligations devraient être introduites", déclare-t-il, reprenant ainsi à son compte les positions du gouvernement italien dirigé par Mario Monti.

Ces deux idées ne trouvent, à ce jour, pas preneur en Allemagne, où l'on estime que des euro-obligations ne peuvent être envisagées avant qu'une discipline budgétaire soit mise en oeuvre dans la zone euro.

Pier Carlo Padoan dit également que le risque de voir la Grèce quitter la zone euro augmentait.

"Ce risque existe et il est plus élevé qu'il y a six mois", estimant que les conséquences d'un défaut de la Grèce seraient "catastrophiques", jugeant au passage "irresponsables" ceux qui minimisent ces conséquences.

Gavin Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant