L'Occident renvoie les ambassadeurs syriens

le
0
François Hollande a annoncé le renvoi de son poste de la représentante de Damas en France. Plusieurs pays européens, dont l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie et l'Espagne, mais aussi les Etats-Unis, le Canada et l'Australie, ont pris une mesure similaire.

La coupe est pleine après le massacre intervenu vendredi dans la ville de Houla qui a fait 108 morts dont une cinquantaine d'enfants. Les Occidentaux ont décidé, de manière coordonnée, une vague d'expulsion à l'encontre des diplomates syriens. A Paris, François Hollande a annoncé le renvoi imminent de l'ambassadrice syrienne à Paris, Lamia Chakkour. Etant aussi représentante de son pays auprès de l'Unesco, la diplomate syrienne devrait toutefois pouvoir rester sur le sol français. Berlin a déclaré que le représentant syrien devrait quitter le territoire allemand sous 72 heures. La Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l'Espagne, l'Italie et la Bulgarie ont pris une mesure similaire. Hors d'Europe, les Etats-Unis, le Canada et l'Australie ont emboîté le pas.

À l'Elysée, l'annonce a été faite à l'issue d'un entretien entre François Hollande et le président béninois, Thomas Boni Yayi. Le président de la République a expliqué qu'il s'agissait «d'une décision non pas u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant