L'Occident cherche à déstabiliser la Russie, affirme Poutine

le
2

MOSCOU, 26 mars (Reuters) - Vladimir Poutine a accusé jeudi les services secrets occidentaux, par le biais notamment de certaines ONG, de chercher à discréditer son gouvernement et à "déstabiliser" la Russie avant les élections législatives de 2016 et le scrutin présidentiel de 2018. Lors d'une réunion de la direction du FSB, les services de sécurité russes, le président a souligné que Moscou allait continuer à suivre de près les activités des organisations non gouvernementales financées de l'étranger. "Les services de sécurité occidentaux cherchent toujours à utiliser des ONG ou des groupes non politiques afin de servir leurs propres intérêts, surtout pour discréditer les autorités (russes) et déstabiliser la Russie", a-t-il déclaré, cité par l'agence de presse Interfax. "Des actions sont en préparation pour la période qui précédera les campagnes électorales de 2016 et de 2018", a-t-il poursuivi. "Nous sommes toujours disposés à écouter les critiques constructives (...) mais cela ne rime à rien de débattre avec des gens qui reçoivent leurs ordres de l'extérieur et servent les intérêts d'un autre pays", a ajouté le président russe. (Elizabeth Piper, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le jeudi 26 mar 2015 à 17:40

    Quel euphémisme pour parler de ces naufrageurs !

  • LeRaleur le jeudi 26 mar 2015 à 17:32

    Poutine tu as raison, mais ce n'est pas d'aujourd'hui.