L'Observatoire de l'Epargne se penche sur la publicité des placements financiers

le
0

(NEWSManagers.com) - La veille menée par l'Autorité des marchés financiers ( AMF) sur les communications et les publicités sur les placements financiers figure à la Une de la dernière livraison de La Lettre de l'Observatoire de l'Epargne. En 2013, l' AMF a étudié plus de 2000 communications promotionnelles et publicitaires émises par les établissements financiers sur leurs offres de placements à destination des épargnants.

Les constats de l'action conduite par l' AMF durant l'année passée offrent notamment une visibilité quant à la nature des types de placements promus par les établissements. On observe en 2013 une prédominance du livret d'épargne dans les communications promotionnelles et une intensification du PEL (plan d'épargne logement), qui a dépassé les livrets d'épargne en fin d'année dans les grands réseaux bancaires.

Du côté des publicités, l' AMF relève la préférence du web affichée par les annonceurs et la part grandissante des publicités pour les instruments très spéculatifs et risqués (Forex entre autres). Ainsi, l'an dernier, 4 nouvelles publicités sur 10 invitaient au trading. Ces incitations sont diffusées à 90% sur Internet et ciblent le grand public.

Autre phénomène: le développement de la publicité pour les placements atypiques (vin, oeuvres d'art, manuscrits, forêts). L' AMF a donc élargi son champ de veille à ces offres qui ne sont pas soumises à la réglementation des produits financiers, et appelle les épargnants à la plus grande vigilance en la matière.

La Lettre de l'Observatoire propose par ailleurs un zoom sur la répartition de l'épargne des Français. A la mi-2013, celle-ci représentait un encours global des placements de 3320 milliards d'euros environ, hors actions cotées et autres participations. Les placements en assurance vie constituent toujours le mode d'épargne le plus plébiscité par les ménages, à hauteur de 45.2% de l'encours. Enfin, la part des actions cotées a accusé une baisse sensible au cours des six dernières années: de 8.3% à mi-2007, elle tombe à 4.5% à mi-2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant