L'Observatoire contre l'islamophobie demande la dissolution de la LDJ

le
1
L'Observatoire contre l'islamophobie demande la dissolution de la LDJ
L'Observatoire contre l'islamophobie demande la dissolution de la LDJ

L'Observatoire contre l'islamophobie, une composante du Conseil français du culte musulman (CFCM) demande la dissolution pure et simple de la Ligue de défense juive (LDJ), dénonçant une «association extrémiste, raciste et qui pratique la violence».

«La LDJ est interdite en Israël et aux Etats-Unis, elle crée pas mal de problèmes, pratique la "ratonnade"... Mais les pouvoirs publics ne la dénoncent pas avec force», regrette le président de l'Observatoire, Abdallah Zekri, pour qui il existe bien «deux poids, deux mesures».

«Je demande sa dissolution», a ajouté le responsable musulman, ajoutant que «les organisations qui pratiquent la violence, d'où qu'elles viennent, doivent être dissoutes».

La LDJ est de nouveau sous le feu des critiques depuis que certains de ses membres se sont violemment affrontés avec des militants pro-palestiniens le 13 juillet, près de la synagogue de la rue de la Roquette à Paris. D'autre part, le mouvement est une émanation de la Jewish Defense League, un groupe qualifié de «groupe terroriste» par le FBI en 2001 et interdit dans plusieurs pays, notamment en Israël.

Récemment interrogé sur la LDJ, le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, avait lui-même jugé cette organisation «dans l'excès», «dans des actes qui peuvent être répréhensibles et qui doivent être condamnés».

En parallèle, le dirigeant du CFCM a exprimé son «indignation» après que des «inscriptions racistes et nazies» ont été relevées selon lui ce week-end, à la fin du ramadan, sur deux lieux de culte musulman, une mosquée à Clermont-Ferrand et un bâtiment abritant une salle de prière à La Charité-sur-Loire (Nièvre).

Sympathisants de la LDJ, ils s'en étaient pris à un juif : prison ferme

Deux sympathisants de la Ligue de défense juive (LDJ) ont été condamnés à six et dix mois de prison ferme pour avoir lancé, en 2012, une bombe artisanale sur la voiture d'une personne juive. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 30 juil 2014 à 17:03

    Démission des Institutions…La ra-cail-le (chance de la France) a de beaux jours devant elle…et la France s’enfonce inexorablement dans la perte de son identité ainsi que de sa crédibilité dans le monde…adieux, veaux, vaches cochons bien de chez nous…halal et charia vont bercer nos enfants dans une tourmente apocalyptique…c’est la fin de nos civilisations…est-ce cela qu’avaient prévu les Mayas ???...