L'obscur héros bulgare de l'indépendance algérienne

le
0
Âgé de 97 ans, le capitaine Valtchanov avait, en 1960, brisé l'embargo sur les armes destinées aux moudjahidins.

À 97 ans, le capitaine Vassil Valtchanov est un vieux loup de mer intarissable. Mais, de toutes ses missions, il y en a une qui lui tient particulièrement à c½ur: la livraison clandestine de deux tonnes d'armes au FLN en mai 1960, au nez et à la barbe de la marine française. Une opération pilotée par la Darjavna Sigurnost (DS), les services secrets bulgares, dont la réussite a, selon les historiens algériens, apporté un coup de pouce décisif aux moudjahidins.

«Nous étions aux côtés du peuple algérien et avons fourni à ses forces de libération des armes qui ont contribué à sa libération. Avec cet acte, nous avons gagné la reconnaissance éternelle des Algériens», témoigne le capitaine aujourd'hui. Quasiment inconnu dans son pays, cet homme est une véritable «légende» de l'autre côté de la Méditerranée, selon l'ancien ministre algérien Kamel Bouchama. À la tête d'une délégation venue d'Alger, ce dernier a pu lui exprimer de vive voix la gratitud

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant