L'objectif de croissance de 2% du gouvernement menacé

le
0
ANALYSE - Il faudrait réaliser au moins 0,7% de croissance au troisième et au quatrième trimestre pour arriver à l'objectif du gouvernement, fixé à 2% sur l'ensemble de l'année. Par Cyrille Lachèvre

On se doutait, compte tenu du ralentissement économique mondial en train de s'opérer, que le gouvernement serait contraint, tôt ou tard, de réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2012 (+2,25%). Mais au vu des très mauvais chiffres du PIB au deuxième trimestre qui ont été publiés ce matin, on se demande désormais si les prévisions pour 2011 seront tenues, elles aussi.

Le gouvernement prévoit officiellement 2 % de croissance cette année. Selon l'Insee, l'acquis de croissance de 2011 (c'est-à-dire la croissance que la France ferait si l'activité devait stagner jusqu'à la fin de l'année) est de 1,4%. Pour passer de 1,4% à 2% il va falloir que l'activité connaisse un rebond spectaculaire au deuxième semestre, ce qui est loin d'être acquis. Des soldes d'été médiocres et surtout une crise des marchés financiers qui risquent de plomber fortement les investissements des entreprises augurent mal de la consommation et de la production industrielle au tr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant