L'obésité tue plus que la malnutrition

le
0
Les maladies chroniques liées à la vieillesse et au mode de vie tuent désormais davantage que les maladies transmissibles ou la malnutrition, selon une vaste étude portant sur 50 pays.

L'homme vit de plus en plus longtemps mais passe aussi une partie croissante de sa vie en mauvaise santé. C'est la conclusion de l'étude sur la santé dans le monde, «Global Burden of disease ,» qui a comparé les données sanitaires d'une cinquantaine de pays entre 1970, 1990 et 2010. Un travail d'une ampleur unique, qui met en avant d'importants progrès - la baisse drastique de la mortalité infantile, l'allongement de la durée de vie presque partout - et de moins bonnes nouvelles - la hausse généralisée des cancers et des maladies cardiovasculaires, le retard de l'Afrique sub-saharienne.

La «plus vaste étude sur la santé humaine dans l'histoire de la médecine», selon l'éditorial de la revue The Lancet où elle a été publiée la semaine dernière, a mobilisé un réseau de près ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant