L'obésité de l'enfant, une affaire de famille 

le
0
Un rapport de la Haute Autorité de santé recommande un dépistage précoce du surpoids et souligne l'importance du rôle des parents.

Près d'un enfant sur cinq est en surpoids entre 3 ans et 17 ans, mais contrairement à une idée reçue, cela ne se voit pas toujours. «Les parents qui ont eux-mêmes des problèmes de poids ont tendance à sous-estimer celui de leur enfant. À l'inverse, ceux qui ont un poids normal ont tendance à le surévaluer», remarque le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste, attaché à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris (*). Cet expert soutient que même les médecins peuvent se tromper s'ils s'essaient à dépister le surpoids de l'enfant sans utiliser les courbes de croissance.

C'est d'ailleurs tout le mérite des nouvelles recommandations sur le surpoids et l'obésité de l'enfant et de l'adolescent, émises jeudi par la Haute autorité de santé (HAS), que de souligner l'importance des courbes de corpulence qui figurent dans le carnet de santé des enfants et qui tiennent compte à la fois de la taille, du poids et du sexe. En effet, c'est en traçant les courbes que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant