L'obésité coûte 73 milliards de dollars aux entreprises américaines

le
0
Selon une étude de la Duke-National University, cette somme «équivaudrait à l'embauche de 1,8 million de personnes supplémentaires par an avec un salaire annuel de 42.000 dollars».

Une productivité plus faible. Telle est le diagnostic avancé par une étude qui pointe le surcoût des salariés obèses aux Etats-Unis. Selon cette étude, réalisée par la Duke-National University à Singapour et publiée par le Journal of Occupational and Environmental Medicine ce vendredi, les employés souffrant d'obésité coûtent à leurs employeurs quelque 73,1 milliards de dollars (52,4 milliards d'euros) par an, en raison d'une productivité moindre due à une santé plus fragile, une plus faible résistance à la fatigue et une lenteur supérieure dans l'exécution des tâches.

Cette somme «équivaudrait à l'embauche de 1,8 million de personnes supplémentaires par an avec un salaire annuel de 42.000 dollars, ce qui correspond en gros au salaire annuel moyen d'un Américain», écrit Eric Finkelstein, chercheur à la Duke-NUS. L'obésité coûte donc plus cher aux entreprises que les coûts d'assurance ou ceux liés à l'absentéisme, souligne l'étude.

Les entrepris...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant