L'Obamacare vire au désastre

le
0
Le président a fait mercredi une concession aux assurés, dans l'espoir de sauver ce qui devait être son grand ?uvre, cette réforme de la santé confrontée aux bugs informatiques et à la méfiance de l'opinion.

Correspondant à Washington

Le Tea Party n'aurait pu rêver d'un scénario catastrophe aussi accablant! Depuis la mise en ligne, le 1er octobre, des sites Internet vantés comme l'étape décisive dans la mise en œuvre de la réforme de la santé si chère à Barack Obama, tout va mal. À tel point que la crédibilité du président, son honnêteté et sa place dans l'histoire sont remises en question. Selon le sondage Quinnipiac, 52 % des Américains le jugent désormais «malhonnête».

Il ne s'agit plus de trouver dans la précipitation, avec l'aide des meilleurs programmeurs de Google, Oracle et Red Hat, des palliatifs aux insuffisances informatiques de ces plates-formes en ligne. Barack Obama qui a déjà repoussé plusieurs fois l'application d'autr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant