L'italien Fincantieri vise des chantiers navals singapouriens

le
0

SINGAPOUR (Reuters) - Les chantiers navals italiens Fincantieri comptent acquérir un concurrent de Singapour moyennant 1,2 milliard de dollars (909 millions d'euros) pour mieux résister aux Sud-Coréens, leaders du secteur.

Fincantieri a dit vendredi qu'il rachèterait une participation de 50,75% dans STX OSV Holdings à STX Europe, une filiale du sud-coréen STX, pour 730 millions de dollars de Singapour (600 millions de dollars US), soit 1,22 dollar de Singapour par action.

Une fois bouclé cet achat à la fin avril, Fincantieri lancera une offre obligatoire sur le solde de STX OSV à 1,22 dollar également.

Fincantieri compte par cette opération figurer parmi les cinq premiers chantiers navals mondiaux, les deux premiers étant les coréens Hyundai Heavy Industries et Samsung Heavy Industries.

Charmian Kok; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant