L'Italie rembourse ses entreprises

le
0
Selon la Banque d'Italie, les entreprises ont une créance de 90 milliards d'euros vis-à-vis de l'administration.

Plus de 2,3 milliards d'euros dans les vingt jours, 40 milliards d'ici à la fin 2014: après bien des tâtonnements, le Conseil des ministres italien a débloqué samedi les premiers fonds qui serviront à rembourser les dettes de l'administration envers les entreprises. «Le mécanisme sera clair, simple et ­rapide», a promis Mario Monti. Le président du Conseil chargé d'expédier les ­affaires courantes veut croire que le ­Parlement approuvera sans retard ce décret-loi. Les fonds proviendront en majeure partie des crédits alloués aux collectivités territoriales qui n'ont pas encore été dépensés. En cas de défaillance des communes, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) avancera les ­sommes. Les régions pourront puiser dans un Fonds public de remboursement doté de 26 milliards d'euros qui va être créé, avec amortissement des crédits sur trente ans. Le...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant